RDC: Libération de Vital Kamerhe: “Nous ne pouvons que nous incliner et continuer à faire notre travail” ( Jules Alingete)

0

Intervenant sur l’impact de ce service de patrouille financière dans le secteur privé à l’occasion de la 7ème édition du forum international des affaires Makutano, l’inspecteur en chef de l’inspection générale des finances, IGF, Jules Alingete, a réagi à la suite de la libération provisoire de l’ancien directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe.

Pour la libération des personnes mises à la disposition de justice, “nous ne pouvons pas commenter les décisions de justice”.

“Nous ne pouvons que nous incliner et continuer à faire notre travail. Ce qui se passe, loin de nous décourager, ça nous donne encore de l’énergie pour renforcer encore le contrôle concomitant.”

Toutefois, Jules Alingete estime que si ces personnes qui sont libérées sont remises à la gestion publique, elles vont se comporter autrement.

“Je suis sûr et certain que ces personnes se comporteront autrement si on les remet dans la gestion publique”, dit l’Inspecteur Général Jules Alingete.

Et d’ajouter: “Et nous ne leur donnerons plus l’occasion de refaire ce qu’elles ont fait hier.”

Ces liberations ne semblent nullement décourager Jules Alingete.

“Loin de nous décourager, ça nous donne encore de l’énergie”, indique-t-il.

Le numéro un de l’IGF rappelle la mission principal de l’IGF qui est de veiller à la bonne exécution des lois en matière des finances publiques.

“La mission principal de l’IGF est de veiller à la bonne exécution des lois en matière des finances publiques”, insiste-t-il.

Jules Alingete annonce aussi que le ministre de la Santé leur a demandé de contrôler tous les projets de son ministère qui bénéficient des fonds publics.

“Le ministre de la Santé nous a demandé de contrôler tous les projets de son ministère qui bénéficient des fonds publics”, dit Jules Alingete.

“Le gendarme doit faire peur. Nous devons faire peur”, estime-t-il au Makutano 7.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here