Candidat juge à la cour constitutionnelle : le Sénat et l’Assemblée nationale divisés sur les choix des candidats à un jour du Congrès

0

Alors que le Sénat et l’Assemblée nationale se réuniront en Congrès ce lundi 23 mai pour désigner leur candidat juge à la cour constitutionnelle, les deux chambres ne se sont pas accordés au sujet de la désignation d’un candidat commun pour la composante Parlement.

En effet, Dans une correspondance adressée au président de l’Assemblée nationale, le Président du Sénat, Modeste Bahati dévoile la résolution de la plénière du sénat désignant le Sénateur Louis Mbonga Engwanda, comme candidat Juge à la cour constitutionnelle.

Or ce choix ne fait pas l’inanimité du côté de l’assemblée nationale où c’est Léon Mondole qui a été choisi par les parlementaires du Grand Équateur comme candidat juge de la constitutionnelle pour le compte de l’Assemblée nationale

Sa designation a été faite à la suite d’une réunion des Députés Nationaux membres du Regroupement des Parlementaires du Grand Equateur, REPEQ en sigle, qui s’est tenue dans la salle des banquets de palais du peuple ce vendredi, 20 Mai 2022

Cette réunion, qui fait suite à celle du Caucus des Députés Nationaux et Sénateurs de la MONGALA a été convoquée sur demande du Bureau de l’Assemblée Nationale en vue de l’harmonisation des vues sur la désignation du candidat Juge de la Cour Constitutionnelle en remplacement du feu Juge MONGULU, originaire de la Province de la MONGALA, avait un seul point à l’ordre du jour à savoir, l’entérinement du Procès-Verbal de la réunion du Caucus de la MONGALA sur le choix du candidat Juge de la Cour Constitutionnelle.

“Après l’adoption du l’ordre du jour, le Président de séan et Président du REPEQ, l’Honorable ENGBANDA MANANGA José a fait part à la plénière du Regroupement de l’économie des échanges au niveau du Caucus de la MONGALA qui a abouti à la désignation de l’Honorable MONDOLE ESSO LIBANZA Léon comme candidat unique du Caucus de la MONGALA suivant le Procès-Verbal en annexe,” peut on lire dans le procés verbal de la dite réunion.

Et d’ajouter:

“Après débat et délibérations, tous les Députés Nationaux présents à cette réunion ont entériné la candidature de l’Honorable MONDOLE ESSO LIBANZA Léon, comme Juge de la Cour Constitutionnelle.”

Il faut noter qu’après avoir vidé le point inscrit à l’ordre du jour, les Députés Nationaux après avoir obtenu l’accord du Président du Sénat, sont allés présentés à ce dernier leur point de vue en rapport avec le choix du candidat et ce dernier leur a supplie de soutenir le candidat que compte proposer le Sénat toutefois, les Députés Nationaux ont maintenu leur position, celle de soutenir la candidature de l’Honorable MONDOLE ESSO LIBANZA Léon.

Au regard de ce qui precède, le combat risque d’être âpres entre Bahati Lukwebo et Mboso Nkodia.

Entretemps, Patrick Civava Mbasha, un avocat proche de l’opposant Martin Fayulu est aussi candidat pour ce poste.

Le fameau de cette histoire sera connu ce lundi 23 mai à l’issue du Congrès.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here