A Procoki, les proches du président Kabila lèvent l’option finale de réviser l’article 220

5

Cardinal-et-évêques-de-la-RDC

Les cardinaux et stratèges de la Majorité présidentielle ont, au cours de leur réunion secrète tenue vendredi dernier à Procoki- l’ex bureau de feu Katumba Mwanke, de réviser l’article 220 de la constitution.

Dans leur démarche, ils ont choisi de le faire par voie référendaire. Ainsi, la révision toucherait le délai du mandat présidentiel pour permettre au président Kabila de se représenter en 2016. Les ténors du régime ont inscrit aussi parmi les matières révisables, la question de la double nationalité et celle de la parité homme-femme. Selon les informations recoupées, ils ont décidé de mettre à l’avant-plan la parité homme et femme pour justifier la révision constitutionnelle. Des contradictions étaient visibles au sein de la famille présidentielle mais les uns et les autres sur ordre de leur patron, ont du taire leurs divergences dans l’objectif de conserver le pouvoir. Au cours de la même réunion, a-t-on appris, les cardinaux du pouvoir ont discuté de quotas à attribuer aux deux familles politiques et à la société civile dans le cadre de la mise en place du gouvernement de cohésion nationale. Après un long débat, ils ont décidé de donner 60% des postes ministériels à la majorité, 30% à l’opposition et 10% à la société civile. Toujours au cours de leurs échanges, ils ont convenu de proposer à l’autorité morale de nommer la semaine prochaine un informateur qui va échanger sur la question avec les différentes composantes. A en croire les uns et les autres, la sortie du gouvernement de cohésion nationale pourrait intervenir à la fin de ce mois ou début mai. Mais en cette matière, rapporte notre source, seul le président Kabila a la dernière décision.

Source : 7sur7.cd

5 COMMENTS

  1. Mr arreter c imbecilite, depuis quand les cardineaux et les hommes de l eglise prennent le dessu de la majorite ,c de n importe quoi. la prochaine foi donner nous des vraies information et verifiable, comment explique une reunion secrete ms l ordre du jour est connu et tout est reveler ala sortie du reunion vous vous fouter du gent…

  2. Cette fois ça doit brûler au congo, nous n’allons jamais accepter le rwandais Kanambe dirigé ce pays au moment où ce pays a déjà 88% de la pauvrété, est que les congolais souffrent comme des animaux, il faut totelema biso nionso makasi, Kanambe le faux Kabila doit dégager.

  3. @7sur7.cd
    Apprennez a etre serieux et honnetes du moins dans vos informations. Qui est ce-que vous appellez des cardinaux dans votre article? A part Monsengo, y a t-il d’autres cardinaux au Congo? En exhibant la photo des responsables de l’Eglise Catholique, votre intention est de nuire cette Eglise ou le peuple Congolais. Ridicule vraiment.

Leave a Reply to Panga Mawe Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here