Accord de la Saint Sylvestre : Ça avance dans le conseil de Suivi alors que ça piétine pour la primature.

0

En RDC, deux semaines après sa signature, l’accord de la Saint Sylvestre peine toujours à se mettre en pratique. En tête des blocages, la composition du gouvernement de transition. Les délégués dans la sous commission chargée de ce point peinent à s’accorder sur le nombre et la repartition des ministères.

Autre point de désaccord dans cette sous commission : le mode de désignation du Premier ministre. La MP insiste à ce qu’une liste d’au moins 7 personnes sois remise au Chef de l’État, au lieu d’une seule personne, comme le veut le Rassemblement.

Cependant, selon le porte parole du gouvernement, Lambert Mende, il n’ y a aucun blocage, notamment dans la formation du gouvernement. Le minsitre des medias rassure que le public sera informé si jamais blocage il y a.

Pas d’avancée remarquable non plus dans la remise en liberté des prisonniers politiques, notament en ce qui concerne les 7 cas présentés comme emblematiques; Des poids lourds de l’opposition actuellement aux arrêts ou sujets de poursuites judiciaires. La liberation ou l’arrêt des poursuites contre ces derniers avait pourtant etait un point majeur dans l’accord avec pour but la décrispation du climat politique.

En revanche, des avancées ont été realisées en ce qui concerne la composition du Conseil National de Suivi, organe chargé de s’assurer de la tenue des élections en 2017.

Hier mercredi, les differentes parties aux travaux sur les arrangements particuliers se sont accordées sur les postes dans le comité, notamment celui de questeur qui reviendra à la société civile. Aussi, comme convenu dans l’accord, le rassemblement designera le president du Conseil National de suvi.

Les travaux continuent ce jeudi alors que la Cenco, qui joue le rôle de mediateur, affirme ne pas vouloir continuer avec ses bons offices au délà de ce weekend.

un article de Voice of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here