Adolphe Muzito : Je me demande si Kabila et Katumbi ne manigancent pas pour tromper le peuple

2
Muzito


par Erick Bukula

Johannesburg – La démission de Moïse Katumbi le mois dernier, du poste de président interfédéral du PPRD et du gouvernorat du Katanga, semble n’avoir pas été suffisante pour convaincre l’ensemble de la classe politique congolaise que l’ancien gouverneur du Katanga est désormais un opposant au Président Kabila. Malgré la guerre de rhétoriques entre les camps respectifs des deux anciens alliés, nombreux sont encore ceux qui ont la ferme conviction que Katumbi est toujours de mèche avec JKK, ou du moins avec la mouvance en RDC.

Sur la liste des sceptiques, on peut rajouter leur ancien allié commun, l’ancien Premier Ministre et ancien cadre influent du parti gizengiste, Adolphe Muzito. Au cours d’une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, Muzito a exprimé ses doutes sur la véracité de l’antagonisme entre les deux poids lourds du Katanga, Joseph Kabila et Moïse Katumbi. En parlant de la polémique qui oppose ces deux, Muzito s’est demandé « s’il ne s’agit pas d’une petite manigance entre les deux pour tromper le peuple. »

Résolument pas un fan du Chairman du TP Mazembe, Muzito va même plus loin en estimant que le deux « K » ont beaucoup plus en commun que les initiales de leur noms respectifs ou leur province d’origine. Pour lui les deux incarnent une même ligne politique.

En vrai détracteur de Chapwe, Muzito remet en question même l’un des « acquis » qui ont même fait l’unanimité entre pro et anti Katumbi. On parle ici du bilan de Moise à la tête de la province la plus riche du Grand Congo, le Katanga. À ce sujet Muzito a lancé dans l’air la double question : Quel est le parcours et le bilan de Moïse à la tête du Katanga ? Muzito justifie son scepticisme par le fait que, selon lui, pendant le mandat de son dernier gouverneur, « la province du Katanga s’est lourdement endettée, et ce de manière illicite, auprès de banques commerciales. »

Avant de s’attaquer au gouverneur le plus populaire de l’histoire du Katanga (probablement de toute la RDC), Muzito a toutefois pris soins de mettre au propre sa propre parcelle en dressant un bilan positif de son parcours, de 2008 à 2012, à la tête du gouvernement congolais. L’ancien protégé du patriarche Kizenga a ainsi mis à son actif le rétablissement des relations entre la RDC et les grandes institutions financières mondiales comme la Banque mondiale et le Fond Monétaire Internationale.

En outre, Muzito insiste que le richissime homme d’affaire qu’est Mr Katumbi doit, comme tout gestionnaire de la chose publique, rendre compte de sa gestion.

Le G7, le groupe des frondeurs « auto-exclus » de la Majorité Présidentielle en septembre dernier, et qui vraisemblablement soutiendra Moise s’il postulait en 2016, n’a pas non plus été épargné par Muzito. Pour lui le groupe des 7 est composé d’opportunistes qui « ne cherche qu’à se repositionner sur l’échiquier politique en s’appropriant cette lutte du peuple congolais contre un 3e mandat de Kabila ».

Comme on pouvait s’y entendre en prêtant oreille à ces propos qui, il est évident, ont comme objectif le repositionnement même d’Adolphe Muzito, ce dernier n’a pas exclu être candidat à la présidentielle 2016. Mais bien entendu il ne l’a pas dit explicitement. Il s’est plutôt contenté de se dire « être à la disposition de son parti ». Un parti qui pourtant lui a ôté le droit de postuler en son nom quand, en mi-aout dernier, il l’a suspendu pour une durée de trois ans.

Un article de Voice Of Congo

2 COMMENTS

  1. Votre bilan à vous aussi Mr Muzito fut vraiment négatif comme ex premier ministre de la R.D.C. Vous n’avez même pas investi dans votre Bandundu natal, ni faire le nécessaire pour asphalté la route pouvant relier Kinshasa à Bandundu ville .Vous êtes député de Kikwit , nous avons vu la morgue de cette ville ou il n’y a pas des cellules réfrigérantes et des cadavres par terre (retrait de deuil de Kester Emeneya ) alors s’il vous plait laissez Katumbi tranquille , lui au moins , il a construit chez lui au Katanga . J’espère que les gens de Bandundu ne seront pas assez dupe pour vous voter . Chaque candidat à la présidentielle de 2016 doit nous présenter ses œuvres. Fini les discours creux.

  2. Monsieur Muzito qu’ est ce que tu veux nous expliquer.Est ce que au Bandundu comme province,on a pas beaucoup des gens serieux.Vous avez fait votre temps avec votre oncle et qul etait votre bilan?Katumbi est belest bien separer avec Kabila.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here