Afrique du Sud : Le chroniqueur Ali Bokuma brièvement hospitalisé après être tombé victime d’une attaque au poignard.

3

 

Les medias congolais en Afrique du Sud sont sous le choc après que le chroniqueur musical Ali Bokuma soit tombé victime d’un attaque brutale et sanglante.

C’est le jeudi 17 juillet vers midi que l’incident s’est produit dans le quartier Yeoville de la ville sud africaine Johannesburg.

D’après des témoins oculaires, Bokuma venait tout juste de descendre de sa voiture et s’entretenait avec un autre confrère des médias quand une dizaine des jeunes congolais le confrontèrent.

Se rendant compte du danger imminent le présentateur d’Autopsie tentera de s’enfuir mais sera vite rattraper par une rafale de jet de pierre.

Immobiliser par l’impact d’une grosse pierre sur le crâne, Bokuma va s’effondrer au sol d’où il sera poignardé à plusieurs reprises sur la tête et la cage thoracique.

Il sera ensuite acheminé à une clinique du quartier voisin Hillbrow d’où il recevra des soins intenses dont plusieurs sutures notamment à la tête.

Au moment où The Voice of Congo l’a contacté, Ali Bokuma se trouvait déjà à sa résidence mais éprouvait des difficultés à parler dû à une machoîre brisée.

 

Qui est derrière l’attaque?

A cette question, Bokuma s’est dit incertain; en effet il a été plusieurs fois la cible des combattants pour s’être ranger du côté de ceux qui veulent le retour des concerts des musiciens congolais dans la diaspora du Grand Congo.

Bokuma avait joint force avec les mécènes Temba Kayembe et Didier Shombo, ce dernier étant le producteur du concert de l’artiste Ferre Gola livré à Joburg en Mars dernier.

Toutefois, depuis quelques semaines Bokuma et Shombo semblait ne plus être en bons termes. Le mécène ayant publié des photos de Bokuma sur facebook avec des textes comme “komekisaka mwana nayo miel te akosenga asilisa nyoso” (ne fait pas goûter du miel a ton enfant, il demandera d’en finir tous).

Et pourtant les deux venait tout juste de retourner d’un voyage à Kinshasa où ils avaient déclaré à la télé kinoise que le retour des concerts en Afrique du Sud était officiel et qu’après Ferre Gola, JDT serait le prochain à se produire à Johannesburg.

L’aggression de Bokuma intervient en moins de deux jours après qu’il ait publié une video sur Youtube dans laquelle il se lamentait d’une atteinte à sa personnalité par un homme d’affaire congolais.

Cet homme d’affaire, aux dires des sources proches de Bokuma, se trouve n’être personne d’autre que Didier Shombo.

Cela dit, avec un si grand nombre d’ennemis, il sera difficile de preciser qui est derrière l’attaque contre celui qui est connu par le sobriquet “Mugongo ya Joburg”(la voix de Joburg).

Erick Bukula

@VoiceOfCongo

3 COMMENTS

  1. mokili ezali ya nzambe,komeka te omema mokili na mutu na yo,mukolo poids ya mokili e kokuela yo,eteya yo.

Leave a Reply to kodakombo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here