Afrique du Sud : Procès de l’UNR : Un témoin exhibe des photos d’Étienne Kabila entouré des rebelles au Kivu.

4

Etienne Kabila

par Erick Bukula

Après plusieurs formalités et technicalités, les choses ont désormais pris de l’allure à Pretoria. Le procès des 20 congolais accusés d’avoir attenté á un putsch contre le président Kabila, est en plein essor et on en est déjà à la comparution des témoins.

Le premier temoin de l’accusation a comparu ce lundi 11 août 2014. Il s’agit de James Jansen, un agent sous-couvert de la police sud-africaine qui avait infiltré l’UNR (Union des Nationalistes pour le Renouveau).

Après avoir été informé des activités de l’UNR par un haut-gradé de l’unité anti-terroriste de la police sud-africaine, Jansen témoigne avoir approché les accusés Adrian Kilele et Lunula Masikini sous prétention d’être un ancien membre d’une unité spéciale des SANDF(armée sud-africaine) avec grande expertise dans le mercenariat en Afrique et au Moyen Orient.

Convaincus, les 2 accusés et un certain Carlos parvinrent à un accord avec Jansen et son coéquippier Joe Bressler selon lequel les agents fourniraient la formation et armement nécessaires pour renverser le regime de Kinshasa et en echange ils recevraient des concessions minières. On est le 20 septembre 2012 et les deux espions assistent à leur toute première réunion avec l’UNR.

Au cours des échanges de messages électroniques qui auront lieu après cette reunion, l’accusé Kilele enverra à l’agent des photos d’hommes armés présentés comme étant des rebelles en formation dans la province du Kivu. Sur ces photos, que Mr Jansens a produit comme pièces à conviction dans la séance du lundi dernier, figure aussi l’accusé 20 : Étienne Taratibu Kabila.

Le temoin Jansen a precisé que ce n’est que pendant la deuxième reunion, tenue le 10 octobre 2012, qu’il rencontrera pour la première fois l’accusé Etienne Kabila. Ce dernier lui confirmera être le leader politique de l’UNR et déclarera entre autre que son organisation disposait de 7000 hommes dont 4000 basés au Rwanda et au Burundi.

Mr Jansen a aussi fait part à l’audience de la promesse, lui faite par les membres de l’UNR, qu’une fois les villes de Bukavu et Goma tombées sous leur contrôle, ils seront en mesure de payer les deux agents avec l’argent provenant des Banques et autres infrastructures ainsi que de la vente des minerais de la région.

Le procès continue ce mardi 12 août.

Un article de The Voice Of Congo

4 COMMENTS

  1. Kiiieeekiiiieee!!! ba cons – battufis ya soi – disant UNR, ba landaki ideologie ya le “demi – dieu” de Kabeya Kamwanga. Na place yako teka Ile de Matemba, Etienne Kiza alias Kabila a proposer ko brader ba minerais et puis ko salela mosolo (l’argent) ya ba banks ya les deux Kivu (s). Avec 4.000 milles hommes positionnEs au Rwanda? aaaaaaah! bo tala ba ennemis ya Zaire ba bimi na puasa. Nzambe ya Joseph Kabila Kabange a komi ko confondre ba zoba – ttants naba cons – battufis, lolenge a confonda Etienne Tshisekedi alias le demi – dieu de Kabeya Kamwanga. Kiiieeekiiiieee!!! bino moko bo yembaka: … con – battant jusqu’a la mort, con – battufi, je serais toujours zoba – ttants. Tour oyo boko yukuta, na esprit ya faux penza. Ba bimisa bino na boloko ata na 2030.

    • Oza suka ya ba kizengi yo nyama oyo oyaka kotia ba commentaires awa po na ko defier ba congolais mboka mobimba ezangi ata avion de transport, ata soki bakangi etienne ya yo nini po okotikala jamais koliesa mwasi to bana naye musenzi bolole nyama.

  2. Que les combattants crient encore que c’est de la mise en scene de Kabila.
    Ce qui est interesssant ce que toutes les strategies de destabilisation sont connues a l’avance et al’interieur tout comme a l’exterieur du pays.

  3. Notre ami Etienne (Kabila) croyait que la politique etait une mer a boire. Ou sont passes les Tshisekedi, Lumbala etc qui l’on utilise comme tremplin? Une lecon pour ceux qui sont jusque la sous la corde de NGbanda le Terminator, un assassin de haut rang.

Leave a Reply to dmethetloile Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here