Afrique du Sud : un tremblement de terre détruit 400 maisons.

0

020042013162014000000chine_opt

Les séismes ne sont pas une spécialité de l’archipel nippon ou d’autres coins de la planète en proie aux mouvements des plaques tectoniques. Voilà un amer constat qu’ont fait les habitants de la partie australe du continent africain.

Le mardi 05 août dernier à 10h22 GMT, un séisme d’une magnitude de 5,5 a secoué l’Afrique du Sud et s’est fait ressentie jusqu’ au Botswana et au Mozambique voisin.

Avec un épicentre localisé près de la ville minière d’Orkney(Province du Nord Ouest), les ondulations de ce séisme se sont répandus sur un rayon de plusieurs centaines de kilomètres en passant par des grandes villes comme Johannesburg, Durban et Bloemfontein.

Le bilan est d’au moins un mort, une femme écrasée par l’écroulement d’un mur à ‘Orkney. Aussi, des mineurs seraient coincés dans les ruines d’une mine et plus de 400 maisons auraient été détruites dans les environs de la même ville.

À Johannesburg, capitale économique du pays et situé à 180 km de l’épicentre, la secousse a fait trembler des immeubles.

Il s’agit là du deuxième séisme qui touche la région du Gauteng en moins de deux mois et le Conseil de géoscience sud-africain a dit s’attendre à des répliques ces prochains jours.

Erick Bukula

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here