Après l’enterrement de leur Père, les enfants de Papa Wemba réclament leurs droits et dénoncent le comportement..

1

Après l’enterrement de leur Père, les enfants de Papa Wemba réclament leurs droits




1 COMMENT

  1. Bonsoir chers compatriotes.

    Ces enfants demandent à être reconnus et ils pensent être dans leur droit. Tant mieux pour eux. Une question se pose cependant : Par qui doivent-ils être reconnus ? Par l’Etat congolais? Par AMAZONE ? C’est ça la grande question ?

    En effet, la reconnaissance est une démarche qui doit être initiée par un PERE pour reconnaître la paternité d’un enfant qu’il a eu hors mariage. Pour les enfants issus d’un mariage, il n’y a pas de reconnaissance, car il y a présomption de paternité.

    C’est donc Papa Wemba qui aurait dû de son vivant effectuer cette démarche pour chacun de ces enfants qu’il a eus en dehors de son mariage. Maintenant qu’il est parti, il n’appartient ni à l’Etat congolais ni à mère AMAZONE de reconnaître ces enfants. Je ne connais pas les dispositions du droit congolais en la matière. Cependant, toutes choses égales par ailleurs, et tel que cela se fait sous d’autres cieux, il appartient à chaque enfant né hors mariage qui croit avoir pour père Papa Wemba de saisir le tribunal compétent pour faire déclarer judiciairement cette paternité. Cette action n’est recevable que si aucune paternité n’est mentionnée sur le certificat de naissance de l’enfant. Encore faut-il que chaque enfant qui initiera cette démarche prouve que Papa Wemba est son père. Et, cette preuve est apportée par l’expertise génétique. Or, Ce dernier est décédé. Que prévoit le droit congolais en matière de bioéthique ? EN France, par exemple, la loi interdit l’identification par empreintes génétiques d’une personne après sa mort. Sauf si de son vivant le défunt avait donné son accord pour procéder à une telle identification.

    Par ailleurs, ce que nous, congolais devrions savoir, c’est que ce n’est pas AMAZONE qui avait dressé la liste de ceux qui devaient assister ou non aux obsèques de Papa Wemba. Ces obsèques avaient une dimension officielle. C’est donc le protocole d’Etat qui avait établi la liste de ceux qui devaient assister à ces obsèques, vu leur caractère officiel. Et, officiellement on sait que Papa Wemba a six enfants. C’est donc ces enfants qui étaient OFFICIELLEMENT conviés à assister aux obsèques de leur père. Si ces obsèques n’avaient pas acquis une dimension officielle, c’est la famille qui s’en serait occupées. Nous pouvons donc penser que dans cette hypothèse, les choses se seraient probablement passées autrement pour ces malheureux enfants.

    Certains nous disent : « AMAZONE il faut asangisa bana ». C’est bien tout ça. Comment voulez-vous qu’elle rassemble les enfants nés hors mariage dont elle ne connaît ni le nombre ni l’existence. Elle en connaît certainement quelques uns, mais pas tous. C’est Papa Wemba qui a failli à sa mission. C’est lui qui aurait dû de son vivant rassembler tous ses enfants. Malheureusement, il était bien avec chacun de ses enfants, mais séparément. Lorsqu’il avait joué à l’Olympia, il avait déjà plus de 25 enfants, mais il n’en avait invité sur la scène que six, ceux qu’il a eus avec AMAZONE. Pourquoi n’avait-il pas présenté les autres. Ne fût-ce que, ceux qui vivent en France. N’incriminons pas AMAZONE pour les erreurs de son défunt mari.

    Avec Amour, Lumière & Respect

Leave a Reply to MAITRE HILARION Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here