Assemblée nationale : La Commission Défense et Sécurité demande l’ouverture d’une enquête sur les circonstances du crash de deux hélicoptères des FARDC

0
Epave d’un hélicoptère de l’armée au Nord Kivu

Dans un message des condoléances aux familles des victimes, la Commission Défense et Sécurité de l’assemblée nationale dit avoir appris avec profonde douleur et consternation la mort de 7 vaillants militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui ont choisi de servir le pays sous le drapeau et en dévouement, suite aux crashs successifs de deux hélicoptères militaires survenue sur le trajet Mambasa-Kisangani, le 30 et 31 décembre 2020.

“Notre pays vient de perdre 4 pilotes militaires diplômés après une longue et coûteuse formation dans le secteur aéronautique avec une expertise avérée, dont notre pays a toujours besoin dans sa quête de la modernisation de notre force aérienne” lit-on dans le message signé par la Présidente de la commission, Jaynet Kabila lundi 04 janvier 2021.

Face à ce drame qui a endeuillé une fois de plus les FARDC, la commission Défense et Sécurité de la chambre basse du Parlement demande au gouvernement de la République d’élucider avec diligence, à travers une enquête approfondie les circonstances malheureuses et exactes de ce double accident et d’autres crashs enregistrés ces derniers temps par les aéronefs des FARDC afin d’une meilleure prise en charge du secteur.

“Ce triste événement malheureux nous donne l’occasion aujourd’hui, de nous souvenir de tous les autres vaillants militaires qui sont tombés dans le champ de bataille partout où il y a des conflits armés et dans l’exercice de leur fonction sous le drapeau et tout les compatriotes ayant trouvé la mort dans ces zones de conflits”, s’est indignée cette commission.

Rappelons que ces crashs d’hélicoptères des FARDC sont arrivés à deux jours d’intervalle dans le territoire de Bafwasende et d’Ubundu dans la province de la Tshopo.

Thierry Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here