Bahati Lukwebo : J’ai payé la caution pour Steve Mbikayi; la loi est claire, celui qui quitte l’AFDC et Alliés perd son mandat

0

Ce matin sur les ondes de la radio Top Congo le Président de l’AFDC et Alliés a lancé un avertissement à ceux qui se veulent frondeurs de cette plateforme, en particulier au Président du Parti Travailliste (PT).

“S’il décide de se retirer du regroupement. Il doit en tirer des conséquences, la loi est claire : Si vous quittez votre regroupement ou votre parti politique, vous perdez le mandat. Il faut qu’il réfléchisse par deux fois.”. A-t-il déclaré.

Bahati Lukwebo repondait particulièrement à Steve Mbikayi qui, sur les réseaux sociaux, avait penché vers le FCC de Kabila dans le bras de fer qui l’oppose à l’AFDC-A.

“Loyal dans mes engagements, je reste attaché à l’AFDC- A et au FCC. Après sa suspension, l’honorable Bahati a dit reprendre son autonomie. La boussole ne m’ayant pas indiqué où il va, j’ai décidé de rester dans AFDC-A, dans FCC et fidèle au Raïs, en attendant qu’il revienne”. Avait alors twitté Steve Mbikayi.

En réaction à la décision de suspendre Modeste Bahati, sa plateforme avait tenu une reunion des Président des partis à l’issue de laquelle elle a dit considerer que cette suspension concernait toute la plateforme. Elle a annoncé reprendre son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des associations de la société civile ainsi que d’autres regroupements et partis politiques.

Avec sa bagatelle de 145 élus (44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs, 7 vice-gouverneurs), l’AFDC-A demeurera dans la majorité et va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Un article de Voice Of Congo

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 899305732

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here