Ban Ki-moon est formel : «le dialogue doit être crédible et inclusif»

0

Ban ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, 2mars 2009 à Kinshasa

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a encouragé mardi tous les acteurs politiques en République démocratique du Congo (RDC) à mettre fin à l’impasse entourant le processus électoral.

Le chef de l’ONU « continue de suive attentivement la situation en République démocratique du Congo (RDC), en particulier l’évolution du dialogue politique. Il prend note de la tenue aujourd’hui à Kinshasa d’une réunion du comité préparatoire au dialogue, à l’initiative du facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Le Secrétaire général rappelle que dans sa résolution 2277 (2016) le Conseil de sécurité des Nations Unies a souligné l’importance d’un « dialogue politique crédible et inclusif en vue de l’organisation d’élections présidentielles et législatives pacifiques, crédibles, ouvertes à tous, transparentes et qui respectent les délais prévus, conformément à la Constitution ».

« Le Secrétaire général encourage une nouvelle fois tous les acteurs politiques congolais à s’engager en toute bonne foi dans un dialogue politique inclusif afin de mettre fin à l’impasse qui entoure le processus électoral. Il note qu’il n’y a pas d’alternative à un dialogue politique crédible en RDC et encourage par ailleurs toutes les parties à éviter de faire monter la tension et d’engendrer des violences », a dit le porte-parole.

Un article du Phare

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here