Beni: Toutes les activités de prise en charge médicale sont suspendues au centre de santé de Lume

0

Le centre de santé de Lume, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, a suspendu toutes les activités de prise en charge médicale.

Cette suspension des activités est consécutive
à l’attaque de la cité de Lume jeudi dernier par des milices armés.

Une situation qui a entrainé l’abandon des malades qui ne bénéficient d’aucun soin de santé.

C’est la société civile locale citée par la Radio Okapi qui a livré cette information ce lundi 11 juillet.

De nombreux habitants ont abandonnés leurs ménages et vivent dans des conditions difficiles dans leurs milieux d’accueil.

La société civile appelle l’armée à ratisser la zone, afin de rassurer la population et permettre le retour des déplacés.

Le peu d’habitants qui y étaient restés disent vivre dans une psychose permanente.

Le responsable de la formation médicale de la 20e CECA de Lume, incendiée lors de la dernière attaque, indique auprès de la Radio Okapi que toutes les activités de prise en charge médicale sont suspendues. Les malades sont abandonnés à leur triste sort.

D’autres malades et des blessés inondent l’hôpital de Lubiriha, à environ 20 kilomètres de distance, indique Docteur Louis Kasereka, qui crie au débordement.

Le comité International de la Croix-Rouge (CICR) se mobilise pour évacuer certains malades à Beni, ajoute-t-il.

Les autorités locales et les acteurs de la société civile plaident pour un renforcement d’effectif militaire et de la police dans la zone, en vue de multiplier des opérations de ratissage et garantir une paix durable, assure le porte-parole des opérations militaires Sokola 1, le capitaine Anthony Mwalushayi.

Il indique que les opérations sont en cours dans la région et que le problème d’effectif sera résolu incessamment.

 

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here