Bukavu :La société civile ne pas d’accord avec la proposition de loi autorisant l’octroi des concessions aux étrangers et interpeller le peuple congolais.

0

Le bureau urbain de la société civile de Bukavu a lu, avec regret, le message sur la proposition de loi autorisant l’octroi des concessions aux étrangers faite par le Président du Sénat Modeste BAHATI LUKWEBO.

La société civile rappelle que parmi les trois principaux éléments constitutifs d’un État figure aussi le territoire. Il est inimaginable que nous puissions vendre nos terres aux étrangers car la guerre économique est plus fatale que celle armée. Nous sommes une population car nous avons la terre et nos minerais sont sous cette terre.

La société civile de Bukavu pense que le Président du Sénat devrait plutôt encourager les jeunes congolais à entreprendre dans l’entrepreneuriat agricole et mobiliser plutôt des investisseurs pour que nos jeunes puissent être à mesure d’affronter la compétition qui s’annonce atroce avec l’intégration de la RDC dans la communauté des pays de l’Afrique de l’Est.

La société civile de Bukavu appelle la population congolaise à ouvrir les yeux car l’heure est grave. Les politiciens devraient penser au bien-être de la population qu’à leurs intérêts privés.

Le Congo n’est pas à vendre.
Le plan de la balkanisation du pays a longuement échoué et cette loi pourrait facilement la faciliter.
Car notre silence est un crime.

Pour le bureau urbain de la société civile de Bukavu.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage que vous ont laissé vos parents…

Catherine Batende/Goma

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here