Butembo : Après les manifestations anti Monusco, les activités tournent au ralenti

0

Après des manifestations contre la MONUSCO du lundi et mardi derniers, les activités ont marché au ralenti ce mercredi 27 juillet, dans la ville de Butembo (Nord-Kivu).

En effet, les tenanciers des Boutiques, magasins, officines pharmaceutiques et autres maisons de commerce ont rechigné à reprendre leurs activités.

Il a été observé que plusieurs maisons de commerce étaient encore fermés malgré un calme apparent qui a régné depuis le matin sur l’ensemble de la ville.

Pour cela, le commandant ville de la police nationale dit avoir effectué une ronde au centre commercial  cet avant-midi pour sensibiliser les commerçants à ouvrir leurs portes, rapporte la Radio Okapi.

Mais ces derniers, regroupés devant leurs maisons de commerce, hésitent encore.

Lors de son inspection et sensibilisation, le commissaire supérieur principal, Polongoma Dintoto a condamné puis a mis en garde certains manifestants qui tenteraient de s’attaquer aux résidences du personnel onusien.

Il indique que cette pratique freine le développement de la ville et interpelle les uns et les autres à la prise de conscience.

Toutefois, dans certains lieux, les manifestants ont érigé des barricades notamment à l’entrée Sud de la ville, où ces jeunes ont brûlés des pneus et posés de gros morceaux des pierres sur certaines artères de la ville.

Certains groupes des jeunes tentent de s’organiser en vain  pour se rendre sur le site où se trouvent les installations de la MONUSCO, indique la Radio Okapi qui rapporte la nouvelle.

Les dispositifs sécuritaires sont renforcées dans les coins chauds de la ville et même dans les installations de la mission onusienne.

Toutefois, aucun tir n’est encore entendu dans la ville depuis ce matin, affirment les sources sécuritaires.

Les manifestations anti-MONUSCO du mardi dernier à Butembo ont fait des morts et des blessés, du coté des manifestants tout comme de celui de la force onusienne.

 

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here