Combats à Uvira : le Burundi dément avoir envoyé des troupes en RDC

0


L’armée burundaise a démenti ce vendredi la rumeur selon laquelle elle aurait soutenu les miliciens Maï-Maï qui attaque la ville d’Uvira, dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Plusieurs sources non-confirmées ont fait état hier de l’éventualité que l’armée du Burundi ait aidé les miliciens qui ont tenté de prendre à plusieurs reprises la ville d’Uvira, située à seulement 25 kilomètre de Bujumbura.

“Il n’y a pas des Soldats de la FDN [Les Forces de Défense Nationale, armée burundaise, NDLR] en RDC. le Burundi n’a pas envoyé les forces armées en RDC “, a répondu le porte-parole du ministère burundais de la Défense, le Colonel Gaspard Baratuza, lors d’une conférence ce vendredi à Bujumbura.

“L’armée du Burundi suit de près l’évolution de la situation sécuritaire à l’est de RDC “, ajoute-t-il cité, par la presse locale.

La ville d’Uvira, située à une vingtaine de Kilomètre avec le Burundi, est théâtre d’intenses affrontements depuis le début de la semaine, alors qu’un mouvement rebelle coalisé tente de la prendre. Hier, l’armée a repoussé une attaque au seul, venue des collines qui surplombent la ville à l’Ouest.

Ces assaillants identifiés comme des Maï-Maï, appuyés “par des rebelles étrangers”, avaient été mis en déroute par les forces armées congolaises.

 Néanmoins, ce jeudi matin, des hommes armés ont lancé l’assaut au lever du jour sur Uvira, en arrivant par bateaux via le lac Tanganyika.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here