Concertations nationales : Joseph Kabila promet des décisions importantes pour le pays

5
Le président de la RDC, Joseph Kabila à la cérémonie de clôture des concertations nationales, le 5 octobre 2013. Photo Monuc/M. Asmani.
Le président de la RDC, Joseph Kabila à la cérémonie de clôture des concertations nationales, le 5 octobre 2013. Photo Monuc/M. Asmani.

Le président Joseph Kabila a prononcé samedi 5 octobre le discours de clôture des concertations nationales convoquées le 7 septembre dernier au Palais du peuple, siège du Parlement, à Kinshasa. Le chef de l’Etat s’est engagé à présenter le rapport  de ces travaux aux membres du Parlement réunis en congrès, dans le plus bref délai. Il annoncera aussi, à cette occasion, des mesures importantes prises en réponse aux recommandations contenues dans le rapport final des concertations.

 

La cérémonie de clôture a débuté avec le mot de circonstance du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, membre du présidium des concertations.

Dans son adresse, Joseph Kabila a résumé le message des participants aux concertations nationales sur le plan politique en quelques phrases :

« D’une part, vous tenez au respect du cadre institutionnel qui régit notre pays. D’autre part, face aux enjeux de l’heure, vous estimez qu’il ne faut pas sacrifier les impératifs de la pacification et du développement accéléré du pays sur l’autel d’une orthodoxie démocratique qui voudrait que la majorité tienne la minorité éloignée de la gestion de la chose publique », a-t-il déclaré.

« Soyez rassurés que je vous ai entendus et que je vous ai compris », a-t-il souligné.

Le coordonnateur du secrétariat technique,  Bernard Mena, a ensuite procédé à la lecture du rapport final des travaux, avant sa remise officielle au chef de l’Etat par les deux présidents de deux chambres du parlement et membres du présidium.

Bernard Mena a indiqué que les délégués aux concertations nationales ont réaffirmé leurs engagements à consolider la cohésion nationale et à sauvegarder le pacte républicain « notamment par le strict respect de la constitution, particulièrement dans ces dispositions voulues intangibles : la forme républicaines de l’Etat, le nombre et la durée du mandat du président de la République ».

Ce rapport contient plusieurs recommandations faites au président de la République, parmi lesquelles :

  1. le recensement et l’identification des citoyens avant les prochaines élections ;
  2. le respect strict de la constitution ;
  3. l’affectation des militaires hors de leurs provinces d’origine ;
  4. la lutte contre l’enrichissement illicite des membres du gouvernement ;
  5. l’éradication des groupes armés nationaux comme étrangers ;
  6. la promotion de la culture de la paix et de la bonne gouvernance ;
  7. la libération des prisonniers politiques ;
  8. le suivi du dossier du sénateur et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale ;
  9. et la réouverture des medias fermés.

Prenant la parole en dernier, Joseph Kabila a remercié les participants à ces assises pour leur engagement.

Les concertations nationales avaient pour but de créer la cohésion nationale, et de trouver les moyens de restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du pays, en y rétablissant la paix, notamment à l’Est, et en impulsant son développement.

Plus de 800 personnes, venues de toutes les couches sociopolitiques du pays, ont participé à ces assises.

Source : Radio Okapi

5 COMMENTS

  1. @hamidou, tu es ne fils qu´un idiot comme ces gens. Tout sont que des aspects politiques, null part on a mentionner le plan social pour le peuple congolais, la lutte pour le chômage et la pauvrété, des bons salaires et un bon déroulement sur le paiement, un état de droit est celui qui est trés social aussi, sans cela la délégance vas augmenter et personne ne se sentira en sécurité dans ce pays. En bref ce rapport est trés loin des occupations du peuple congolais, le peuple n´a pas été pris comme témoin á ces concertations qui devriez d´aprés moi passer á la télé chaque jour, donc transmis en direct chaque jour, Kabila dit d´avoir écouter, il trompe qui ce monsieur? le mieux que la majorité des congolais attendent de lui, c´est de déposer ce pouvoir qu´il a pris par la force pacifiquement, le reste c´est la tromperie et n´a aucun valeur sur un pays qui veut émeger vers la démocratie, hamidou tu te rend compte que ce pays est le plus riche au monde, rien du social pour le peuple, 80% de la population vivent d´un dollar par jour, tu es conscient de ca toi ?

  2. Monsieur hamidou, tu es ne fils qu´un idiot comme ces gens. Tout sont que des aspects politiques, null part on a mentionner le plan social pour le peuple congolais, la lutte pour le chômage et la pauvrété, des bons salaires et un bon déroulement sur le paiement, un état de droit est celui qui est trés social aussi, sans cela la délégance vas augmenter et personne ne se sentira en sécurité dans ce pays. En bref ce rapport est trés loin des occupations du peuple congolais, le peuple n´a pas été pris comme témoin á ces concertations qui devriez d´aprés moi passer á la télé chaque jour, donc transmis en direct chaque jour, Kabila dit d´avoir écouter, il trompe qui ce monsieur? le mieux que la majorité des congolais attendent de lui, c´est de déposer ce pouvoir qu´il a pris par la force pacifiquement, le reste c´est la tromperie et n´a aucun valeur sur un pays qui veut émeger vers la démocratie, hamidou tu te rend compte que ce pays est le plus riche au monde, rien du social pour le peuple, 80% de la population vivent d´un dollar par jour, tu es conscient de ca toi ?

  3. eloko ezali te awa bokomi koyembela ye dialelo kubanzile mulopwe kanambe,mboka ya pambala pambala bokotikala ndenge wana de generation en generation,eloko boyebi kaka koyembela bazoba ya ba president na bino,oyo akanisaka mpr ekokufa waya,wapi mpr lelo.na rwandai azali koboma bino nzala bozali koyembela ye,ata bazalaka zoba ya congolais eleki.

  4. Pour diriger un pays, vous devez régulièrement organiser une consultation nationale dans laquelle les gens représentant différents programmes peuvent faire une offre pour le pouvoir, est-ce que signifie Kabila au Congo. Je vois maintenant Kabila commencer son 2016 campain électorale aux politiciens congolais, sera bientôt aux Congolais populaire. ne soyons pas si facile pour quelqu’un de venir au mensonge d’utilisation. Pourquoi ce concultation nationale n’a pas parlé de la puissance du pays en 2016 et maintenant? Pourquoi nos politiciens ne sais pas si Kabila sera candidat à la présidence en 2016 ou non et pourquoi? Si nous attendons que demain nous serons encore souffrons dans notre pays et nous serons toujours réfugiés.

Leave a Reply to hamidou Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here