Conflit Russo-Ukrainien: Abandonnés à leur triste sort, les étudiants congolais en Russie lancent un cri d’alarme

0

Depuis le Début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, les compatriotes congolais étudiant dans la Fédération de Russie se sentent abandonnés.

Suite aux sanctions des pays occidentaux contre la Russie, plusieurs banques et agences de transfert dont Western Union, Moneygram, …n’opèrent plus au pays de Vladmir Putine.

Une situation qui pénalise les étudiants car ne pouvant plus recevoir de l’argent pour payer les frais académiques, leurs loyers et leurs nourritures.

Plusieurs ont fait état de nombreuses difficultés pour payer les frais académiques, pour loger, pour se nourrir et même pour prendre des soins médicaux.

Une situation très pénible qui les a poussé à lancer ce SOS aux autorités de la République par le biais de Josué Masasi Étudiant en Fédération de Russie en Rostov-sur-le Don.

“Bonjour cher média congolais, la situation des étudiants congolais (Rdc) évoluant en Russie, aucun média, aucun député n’en parle.

En effet depuis le début des opérations militaires de la Russie en Ukraine, toutes les agences de transfert d’argent (western union, moneygram,…) ont quitté le territoire russe et les étudiants étrangers ne peuvent plus recevoir quoique ça soit de leurs parents.
Les étudiants étrangers en général étaient confronté dans l’ensemble du même problème au départ, mais certains gouvernements africains essayent de venir en aide à leurs ressortissants pour  pour subvenir à leurs problèmes ,le cas du Congo_Brazzaville, Ghana,Sénégal, Botswana…..mais pour les congolais de la Rdc, même l’ambassadeur de la Rdc  en Russie semble ne pas être informé. Un silence radio de la part des autorités congolaises inquiète,  et ici les étudiants surtout se demandent si en RDC il s’agit réellement d’un Etat responsable.”

Alors que le Président de la République Félix Tshisekedi a pris récemment l’engagement de s’impliquer totalement pour la prise en charge des étudiants congolais de l’ukraine, il serait judicieux qu’il s’intéresse aussi à ceux de la Fédération de la Russie, eux aussi vivant sous les effets collatéraux de ce conflit qui tend à s’éterniser.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here