Cristiano Ronaldo remporte le Ballon d’or 2013 face à Lionel Messi et Franck Ribéry

0

L’attaquant portugais du Real Madrid décroche le trophée pour la deuxième fois.

Cristiano-Ronaldo-Ballon-d-Or-2008_full_diapos_large ballon-d-or-2008-cristiano-ronaldo-apres-une-saison-pleine-a-manchester-united-cr7-remporte-son-premier-ballon-d-or_66492_w460

L’attaquant portugais du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a été sacré Ballon d’or 2013, lundi 13 janvier, lors d’une cérémonie au siège de la Fédération internationale de football, à Zurich (Suisse). C’est la deuxième fois qu’il obtient le titre individuel le plus prestigieux du football mondial, après son sacre en 2008. Cruelle déception donc pour Franck Ribéry, qui échoue malgré une année parfaite, marquée par cinq titres majeurs dont le championnat d’Allemagne et la Ligue des champions avec le Bayern Munich.

L’attaquant portugais est récompensé après une année exceptionnelle sur le plan statistique. En  59 matchs en 2013, il a marqué 69 buts, dont un triplé contre la Suède en barrages de la Coupe du monde, la veille de la clôture des votes, qui a pesé très lourd dans la balance. Pour cette récompense individuelle prestigieuse, l’argument du palmarès ne compte pas : en 1992, Hristo Stoichkov qui avait tout gagné avec Barcelone avait été devancé par Marco Van Basten, l’attaquant du Milan AC, qui avait opportunément inscrit un quadruplé juste avant la fin du scrutin.

Ribéry : “Je ne sais pas ce qu’il faut faire de plus”

Les indices étaient nombreux : Cristiano Ronaldo est venu à Zurich accompagné de sept membres de sa famille, ce qu’il n’avait pas fait les fois précédentes quand il était finaliste pour ce trophée. Real Madrid TV avait bousculé ses programmes. Pelé, qui a reçu un trophée honorifique, avait lâché dans l’après-midi que Ronaldo “allait l’avoir”. Son principal rival, l’Argentin Lionel Messi, vainqueur des quatre dernières éditions, était hors de course, victime de nombreuses blessures tout au long de l’année.

Avant la cérémonie, Franck Ribéry, le milieu du Bayern, avait déclaré, fataliste : “Je ne sais pas ce qu’il faut faire de plus pour avoir le Ballon d’or.” Y a-t-il quelque chose à faire ? Le collège des électeurs – journalistes, sélectionneurs et capitaines des équipes nationales – récompense plus facilement des joueurs très spectaculaires, flamboyants plutôt qu’un bon joueur au sein de la meilleure équipe du moment. Le Français, âgé de 30 ans, a sans doute laissé passer sa chance. Ce dernier n’oublie pas qu’il a un autre objectif, prioritaire, cette année : “Je préfère gagner la Coupe du monde avec l’équipe de France que de remporter le Ballon d’or.”

(Avec FranceTVinfo)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here