Démolition des constructions anarchiques : Le bulldozer de Kimbuta anéanti magasins et maisons de commerce à l’UPN!

0

demolirion

C’est dans le cadre de la campagne de démolition des constructions anarchiques initiée par le Ministère des Infrastructures, Travaux Publics, Reconstruction, Urbanisme et Habitat, en collaboration avec le Ministère des Affaires Foncières que les services chargés de démolition des bâtiments et habitations ont atterri avec le bulldozer de l’Hôtel de ville de Kinshasa à l’Université Pédagogique Nationale, situé le long de la grande avenue Route de Matadi, dans la commune de Ngaliema. C’est vers 7 heures du matin, sous la pluie, que le processus de cette démolition a commencé. Surpris, les propriétaires de ces maisons commerciales n’ont eu que le temps de sauver leurs marchandises car, reconnaissant la force de la loi, point n’avait besoin de résister.

En effet, après plusieurs ajournements, le mercredi 20 novembre a été, finalement, le jour du passage à l’action. Et ce, à la grande satisfaction des étudiants de cette alma mater qui ont non seulement remercier les membres du Gouvernement central, mais aussi le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange pour son programme de la révolution de la modernité.

Il y a lieu de signaler que cette opération fait suite à la première, entamée dans plusieurs communes dont Masina, Lingwala, Limete, Kintambo et autres, précisément sur le long du Boulevard Lumumba ainsi l’avenue Colonel Mondjiba.

Après avoir démoli une grande partie de ces habitations, les responsables de cette opération ont accordé un ultimatum de 48 heures aux autres propriétaires, question de leur permettre de déplacer leurs biens, marchandises ; etc. et laisser la place au bulldozer en vue de l’assainissement du milieu universitaire qui a pour vocation de former la jeunesse.

Rendez-vous est donc pris ce vendredi 22 novembre.

Vente ou hypothèque ?

Cet espace a été, selon les sources proches de cette Université, mis en gage pour quelques années. L’entreprise devrait construire des maisons dont le rez-de-chaussée serait occupé par des boutiques, magasins, etc. et les étages par les auditoires. Mais, aujourd’hui, la réalité est toute autre. Selon les sources concordantes, on apprend que le Recteur de l’Université Pédagogique Nationale approuve totalement cette idée du Gouvernement.

La satisfaction des étudiants  

Les malheurs des uns font le bonheur des autres, dit-on. Cet adage a été confirmé hier au sein de l’Université Pédagogique Nationale. Alors que les propriétaires de ces infrastructures étaient choqués par cet acte, la joie était manifeste du côté des étudiants.. Pour Bretrand Ilunga, licencié en relations internationales, cette situation inquiète les étudiants d’autant plus que rien n’était fait dans le sens de réhabiliter l’Université dans ses droits. «Nous avons dernièrement fait un sit-in, question de voir claire parce qu’il y avait des sources qui affirmaient qu’une partie de l’Upn était vendu. Mais, avec cette démolition, la satisfaction est totale du côté des étudiants. L’UPN n’est pas un marché. Grand merci aux Ministres Kashweshi et Mbwinga pour cette campagne de démolition », a-t-il soutenu.

ITK et Steve Ilunga

Source : La Prospérité

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here