Dialogue : Déçu par Kabila, Ne Mwanda Nsemi jette l’éponge

4

MUANDA NSEMI: Diaspora de «Voyous de Ndjili», Je suis plus Grand que TSHISEKEDI, LUMUMBA & KASAVUBU

(KINSHASA)- Le leader de Bundu Dia Kongo, le député Ne Mwanda Nsemi a annoncé qu’il ne participera plus au dialogue politique en gestation. L’élu de la Funa s’est dit déçu par le régime qu’il considère l’avoir lâché pourtant il a pris une ligne entière de sa défense. ‘‘Quand je me suis rendu compte que depuis que j’ai rencontré le président Kabila, et encaissé toutes sortes de calomnies, le régime en place, que j’ai sauvé du désastre, n’a rien fait pour moi. J’ai décidé de quitter la scène politique de la RDC, et de ne pas aller au dialogue en gestation’’, a annoncé Ne Mwanda Nsemi dans les lignes de Kongo Dieto, un petit bulletin qui relaie le message du grand maitre.

Outre le fait qu’il ait tourné le dos au dialogue, Ne Mwanda Nsemi annonce son retrait de la scène politique. Pour sa succession, il a désigné le député Mantezelo comme nouveau président de son parti- BDM et son intermédiaire officiel. ‘‘Prière de passer par lui, pour toute personne qui souhaite communiquer avec moi, le chef spirituel de Bundu Dia Kongo…’’, a-t-il précisé. La déception est lisible dans la décision du chef de BDK. Il explique que sa proposition d’organiser une transition de trois ans a été l’inspiration du saint esprit. Lequel l’a fait voir le bain de sang monstre qui accompagnerait la fin du délai constitutionnel.

Attristé par ce message, j’ai décidé de dire oui à l’invitation du président Kabila qui voulait avoir mon point de vue sur la fin du constitutionnel, ajoute Ne Mwanda Nsemi. L’homme déplore être victime des attaques de tout genre suite à cette rencontre où il a été injustement accusé d’avoir perçu deux millions de dollars. Pourquoi le président Kabila a préféré se taire laissant au temps de détruire ma popularité, s’est demandé Ne Mwanda Nsemi qui dément avoir touché même un dollar du chef de l’état. Lors de sa récente tournée au Kongo Central, le député Ne Mwanda Nsemi a été attaqué par la population en colère chaque fois qu’il annonçait son idée d’une transition de trois ans.

A Muanda par exemple, le leader de BDK s’était fait caillasser. Il avait eu la vie sauve grâce à la police. Il a surtout déploré le fait que l’Agence nationale des renseignements-Kinshasa ait décidé de libérer tous les voyous qui ont attenté à sa vie à Matadi, Boma et Muanda. Son discours jugé séparatiste accordant trois mois aux non originaires du Kongo central de quitter la province, lui a également attiré le courroux de toute la classe politique. Son retrait de la scène politique est une bonne chose parce que c’est lui qui cherchait le bain de sang avec son idée d’une transition de trois ans et de chasser les non originaires du Kongo central, a rappelé un acteur de la société civile du Kongo central.

Un article de Le Phare

4 COMMENTS

  1. TATA NLONGI IL EST TRES TOT DE JETTER L’ EPONGE PENDANT QUE VOS IDEES SONT TRES IMPORTANTES POUR LE VRAIS CHANGEMENT DE LA POLITIQUE AU CONGO ET PRECISEMENT AVEC VOS GENIALES INITIATIVES D’ UN KONGO CENTRAL NOUVEAUX.JE PENSE QUE VOUS AUREZ A AMENAGER VOS PENSEES ENFIN DE REVENIR DANS LA VRAIS RAISON.VOUS AVEZ FAIT DE PROPOSITIONS ET C’ ETAIT AU REGIME EN PLACE ET A LA CLASSE POLITIQUE DE FAIRE UN EFFORT ENFIN DE TROUVER UNE SOLUTION.MALHEUREUSEMENT NOUS AVONS UNE CLASSE POLIQUE TRES MEDIOCRE ET UNE POPULATION QUI N’ ARRIVE PAS A ATTEINDRE SES OBJECTIFS.AYEZ VOS COURAGE A CONTINUER VOTRE LUTTE ET NOUS PERSONNELLEMENT LE PEUPLE KONGO A L’ EXTERIEURE,NOUS SOMMES FIERS DE VOTRE LUTTE ET JE PENSE L’ AVENIR VOUS DONNERA RAISON.NE LAISSEZ PAS A L’ENNEMI DE PRENDRE LE DESSUS.DEPUIS QUE VOUS AVEZ RENCONTRER KABILA ,LE MONDE DES ESPRITS AVAIT UNE AUTRE APPRECIATION DE L’ETAT DE SANTE DE LA RDC ET MALGRES CELA LE REGIME EN PLACE ET LA CLASSE POLITIQUE NE VEULENT PAS VOUS COMPRENDRE.TATA NLONGI KALA KAKA NA NGUI,NZAMBI KUA LUZOLO,YENGE KUA NGE ET BANTU BABO MU KONGO CENTRAL BOSI MU REPUBLIQUE YA CONGO WA VIMBA.MATONGO.

  2. A NLONGI a KONGO NE MWANDA NSEMI

    Moi personellement, je suis tres triste, voir meme politiquement orphelin.Vous etes le seul qui defend interets legitines du peuple Kongo. Devant cette situation difficile: IL NE FALLAIT PAS QUITTER LA SCENE POLITIQUE.

    Moi a votre place, je pouvais faire ceci:

    1.je retire la proposition de GLISSEMENT POUR TOUS.
    2. Je fais de la liberation des adeptes de bundia dia Kongo de la prison, Le paie des dommages et interets de ceux-ci et des membres de familles de victimes de massacre, l autorisatio du fonctionement de BUNDIA KONGO ….etc comme l une des conditions a participer au dialogue. Donc , toute une serie de conditions , des prealables.
    3.Et cas echeant, une plaine aupres de la cour penale internationale de la Hague(massacre des adeptes de BDK9 serait deja prete.( les crimes sont sans prescrisptions)
    4.Je me maintiendrais a mon poste de depute national pour la defense de la cause des BAKONGO.

    BIKA MFUMU NZAMBI KA KALA YE NGEYE.

    AU BAKONGO

    1 .La lutta doit continuer jusqu a la SOUVERAINITE DE LA NATION KONGO ( KONGO DIA KATI)+KINSHASA+KWANGO ou
    2. La confederation des pays de l afrique centrale ( NTIMASI)

Leave a Reply to kitambala wa kitambala Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here