Dialogue en RDC : le nombre de délégués passe de 200 à 280

0

14141704_1757494514501136_1072086830050869182_n

La journée du lundi 5 septembre 2016 a été marquée par la validation des listes des participants et l’adoption de la feuille de route du comité préparatoire, moyennant les amendements. La modération a été assurée par la MP, en la personne du Ministre Alexis TAMBWE MWAMBA. Elle le sera aujourd’hui par l’opposition qui sera représentée par Vital KAMERHE. Voici quelques points à retenir.

1. Plusieurs participants, notamment de l’opposition, ont émis le voeu de voir la liste des prisonniers libérables élargise. Le co-modérateur Alexis TAMBWE MWAMBA qui est aussi Ministre de la Justice, a apporté plusieurs précisions sur ce dossier. Nous avons appris que plus de 1 440 détenus seraient déjà libérés sur toute l’étendue nationale et le chiffre pourra atteindre 3 000 à 3 500 prisonniers libérés sous peu. Une commission y travaille activement et l’opposition souhaite participer à cette commission. Mais des détenus qui ont commis des infractions touchant à l’ordre public avec préjudice à l’Etat ou aux particuliers ne seront pas libérés. Des détenus qui sont condamnés pour des cas de viol et d’autres formes d’infractions non éligibles à la grâce présidentielle, ne le seront pas aussi.

2. Deux personnalités et G7, Kyungu et Mwando Nsimba, à travers le Président de la Cenco, ont chacun envoyé leurs listes des prisonniers à libérer,, comme conditions de leur participation au dialogue.

3. Le débat a aussi porté sur l’exposé de la CENI autour de l’évaluation du processus électoral, qui sera fait aujourd’hui à 14h45: son contour et son contenu. Devrait-elle être appuyée par l’OIF et d’autres experts? Dans tous les cas, le Président Corneille NANGA prendra parole ce jour.

4. Chaque jour, la co-modération ainsi que le chargé de communication du facilitateur sanctionnerons le résumé des travaux par un communiqué conjoint qui engagera toutes les parties.

5. Enfin, la liste des participants a été revue à la hausse. 25 participants en plus par composante et 5 pour l’opposition républicaine et 5 pour les personnalités.

6. La société civile jouera le rôle du rapporteur du bureau du dialogue. Nous ne manquerons pas de livrer quelques infos utiles aux congolais qui suivent de prêt ce forum. Pour le compte de la société civile au dialogue, Jean-Pierre Alumba Lukamba .

Source : 7sur7.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here