Dignitaires katangais en réunion, Révision Constitutionnelle: devant Jaynet Kabila, ils ont tous dit NON!

1

Jaynet Kabila

 

L’isolement de la Kabilie sur la révision de la Constitution, au profit de Joseph Kabila, se confirme davantage. La soeur jumelle du Raïs, Jaynet Kabila, a tenté un dernier forcing pour faire adhérer les dignitaires du Katanga à ce projet mais sans y parvenir. Tous étaient presque là sauf Moïse Katumbi, Jean-Claude Muyambo et le tout récent ex ministre de l’Intérieur Richard Muyez qui serait en France. Selon une personnalité du Katanga, c’est Jaynet Kabila qui a présidé personnellement cette réunion sécrète qui s’est tenue pendant deux jours, le mardi 9 et le mercredi10 décembre2014, à Safari Beach, un cadre récréatif appartenant au général Olenga (un proche de Kabila) construit au bord du fleuve avec en son sein des bungalows.

Situé dans la commune de la N’Sele non loin de l’aéroport de Kinshasa, Safari Beach a abrité cette réunion hautement politique dont l’ordre du jour ne comportait que deux points : le découpage territorial et la révision de la Constitution. Le découpage a été discuté le premier jour. Ici les dignitaires katangais n’ont pas trouvé de consensus notamment sur l’avenir de Kolwezi que les uns voudraient voir autonome et que d’autres veulent rattacher à un district du Katanga. Jaynet a fait remarquer à ses co-régionaires que le découpage ne pose problème qu’au Katanga alors qu’ailleurs dans les autres provinces, tout le monde est relativement d’accord pour découper. Et d’enchainer en disant que le Katanga doit montrer l’exemple étant la province d’origine du chef de l’Etat. Malgré l’insistance de Jaynet aucun consensus n’a été trouvé sur le découpage. Les discussions d’après notre source se sont naturellement poursuivies le mercredi jour pourtant prévu pour le débat autour de la révision. Revenant à la charge, Jaynet a dit aux dignitaires du Katanga que le découpage était constitutionnel et qu’il fallait le faire.

Là-dessus les dignitaires présents ont bondi sur l’argument de Jaynet Kabila pour lui faire remarquer le respect de la Constitution impliquée notamment l’intangibilité de l’article 220. C’est le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, dit Baba Wa Katanga, qui l’a relevé. Sans avoir dégagé un consensus sur le découpage, les diginitaires katangais ont entamé un débat sur la révision. Tous ont éconduit Jaynet faisant remarquer que le contexte ne s’y prêtait pas du tout à part l’argument juridique. Mwando Simba, en vieux routier de la politique s’en est sorti avec une pirouette. Il a dit à Jaynet Kabila qu’il fallait consulter la base avant de se prononcer. Une façon polie de dire non à la révision. La soeur de Kabila a pris la mesure du rejet d’une éventuelle modification de la Constitution. Malgré son plaidoyer pro révision les dignitaires katangais sont restés fermes. A elle maintenant d’en tirer toutes les conséquences et de prodiguer à joseph Kabila de bons conseils qui l’écoute beaucoup. La révision constitutionnelle n’est plus vraiment dans l’air du temps en RDC comme ailleurs. Le camp Kengo gratifié de plusieurs postes ministériels dans le gouvernement Matata II a redit encore solennellement leur opposition à la révision de l’article 220. Tout comme les kengistes se montrent opposés à l’Onip (Office nationale de l’identification de la population) et de sa composition et dans ses missions. Pour le Katanga, pas la peine de consulter la base. La société civile l’a déjà fait et les discussions surpris çà et là partout dans la province cuprifère sont unanimes sur l’inopportunité de la révision constitutionnelle.

Source : C-NEWS

1 COMMENT

  1. jaynet kanambe attention a vos propos tres diabolique!!! ,si vous voulez divisé le Congo rdc , commence d’abord a divisé le ciel de la rdc, mais sache que le peuple aura son dernier mon
    quand on voyage au royaume de mort il n’y a pas de visa, il y’a un seul cachet d’entre ni de sorti , le billet est pour aller simple, évitez l’apocalypse lucifer n’a pas assé d’energie pour descendre, apres 2016 il y aura plus un kanambiste au Congo rdc ni en europe,quitter le pouvoir en toute tranquillité , et bravo!!
    LES CONGOLAIS REVEILLONS NOUS !!

Leave a Reply to daggi Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here