Direct.cd suspend ses publications pour protester contre l’assassinat des journaliste en RDC

0

Communiqué

A Bunia, dans l’Ituri (Est de la RDC), le journaliste Guylain Chanjabo a été retrouvé mort vendredi 17 mai. Il avait disparu depuis le 5 mai dernier. Son corps était dans un tel état de décomposition que la Croix Rouge a dû l’enterrer là où il a été retrouvé.

Guylain Chanjabo n’est malheureusement pas le premier à être tué, surtout dans ce coin du pays. Et nous pensons que si rien n’est fait, il ne sera le dernier.

Un jour peut-être, si rien n’est fait, Direct.cd, les journalistes de Direct.cd, connaîtront le même sort.

Si rien n’est fait, nous cesserons ainsi d’exister, de vous informer, de faire notre travail.

Si rien n’est fait, il n’existera plus de liberté, plus de République, plus de droits.

Comme ce lundi, où nous protesterons contre cette criminalité, nous cesserons d’actualiser le site, pour vous, le temps d’une journée, le temps que vous soyez interpellés du danger qui nous guette tous.

L’acte est certes désespéré. Mais, sincère.

Puissent ceux capables de faire quelque chose intervenir. La liberté est en péril, la République aussi.

En mémoire de notre frère méconnu Guylain Chanjabo, paix à son âme.

Benjamin Litsani Choukran, Rédacteur en Chef, Direct.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here