Division I: 15 morts et 21 blessés après la rencontre V.Club-Mazembe

4

as-vita-tp

 

Quinze morts et vingt et un blessés sont enregistrés après des incidents qui ont émaillé le match qui a opposé V.club au TP Mazembe dimanche 11 mai au stade Tata Raphaël de Kinshasa. C’est le bilan provisoire livré par un communiqué du ministère de l’Intérieur lu à la télévision nationale. V.club et Mazembe s’affrontaient dans le cadre de la sixième et dernière journée du play-off de la Division I. La rencontre s’est soldée par la victoire du club du Katanga sur celle de Kinshasa (1-0).

 

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, et le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta se sont rendus dans trois hôpitaux de la capitale pour s’enquérir de la situation.

Intervenant à la télévision nationale, André Kimbuta a indiqué que quatorze morts et onze blessés ont été enregistrés à l’hôpital général de référence de Kinshasa, un mort et sept blessés à l’hôpital Saint Joseph et trois blessés ont été recensés à l’hôpital du Cinquantenaire.

Citant les médecins soignant de ces blessés, le gouverneur de Kinshasa a assuré qu’ils sont tous hors danger.

Une commission d’enquête a été mise sur pied pour dégager les responsabilités dans l’organisation de ce match entre V.club et Mazembe, a annoncé André Kimbuta qui a promis des sanctions à l’égard des coupables.

Causes

Selon des sources sur place, le match s’est joué en toute sportivité entre les deux équipes jusque vers la fin du match.

Mais les supporters de V.club, assis dans les pourtours du stade n’ont pas digéré la prestation de leur club et le succès de Mazembe (le deuxième en une saison) sur leur équipe. Ils ont alors commencé à lancer des projectiles sur l’aire de jeu, poussant l’arbitre a interrompre la rencontre de temps à temps.

Ce match n’a pas été retransmis en direct. La voiture de reportage de la RTNC, la télévision nationale, qui est entré au stade pour couvrir la rencontre a essuyé des jets des pierres, selon le directeur de service des Sports de cette chaîne, Kabulo Mwana Kabulo. Suite à cette insécurité, son équipe de reportage était obligée de ne pas retransmettre le match, a-t-il indiqué.

A la 90e minute, le score était toujours d’un but à zéro lorsque l’arbitre indique 5 minutes de temps additionnel. C’est à ce moment que des jets des projectiles se sont accentués sur l’aire de jeu.

L’arbitre était obligé de siffler la fin du match dans les temps additionnels, avant que le match ne se termine.

Face à ces tensions, la police a été obligée d’intervenir en tirant des gaz lacrymogènes dans les pourtours de V.club-qui donne face à l’avenue du stade-, de Dragons-à côté du marquoir-, et de DCMP qui est perpendiculaire à l’avenue du stade.

Il y a eu de la débandade dans les gradins. Les supporters cherchaient tous une issue pour sortir du stade. Dans cette confusion, un mur du stade s’est écroulé, du côté de l’ex avenue du 20 mai. Une porte a également été cassée.

Depuis plus de deux saisons, les matchs entre V.club et le TP Mazembe se déroulent toujours sous une forte tension.

En phase aller de cette édition, certains dirigeants de V.club avaient indiqué que leur équipe avait subi un traitement dégradant à Lubumbashi. Des accusations qui ont été rejetées par Mazembe, appelant les Moscovites, battus par quatre buts à un, d’accepeter sportivement la défaite.

La saison dernière, des sanctions avaient été infligées à l’égard des deux clubs lors d’un match joué à Lubumbashi émaillé des incidents. Le capitaine de V.club, Patou Ebunga avait même été suspendu pour quatre matches. Mazembe avait gagné par deux buts à un.

Évoquant des raisons de sécurité, V.club qui devait jouer contre Mazembe en phase retour de la Linafoot de la saison 2012 avait boycotté la rencontre. pourtant à Lubumbashi, l’équipe de Kinshasa avait refusé de jouer au stade TP Mazembe.

Source : Radio Okapi

4 COMMENTS

  1. Oyo libabe to koloka? je presente mes sinceres condoleances aux familles biologiques et aux familles sportives des personnes disparues. Quand aux blesses je leur souhaite un prompt retablissement.

  2. C’est le ras-le bol socio-économique qui s’exprime par toutes ces violences occasionnant toutes ces morts violentes.Le soubassement ou le mobile de tout ça,ce que les congolais n’ont plus de repères sociaux ou économiques.Kabila et son gouvernement doivent être déjà en alerte,car tous ces agissements présagent déjà le balayage de son régime par la violence suite à laquelle ils seront des potentielles victimes dans une cassure que ceux qui l’entêtent ne sauront contrôlée et maîtrise.Ce sont des signes avant-coureurs qui augurent des lendemains désolants pour la RDC. Kanambe doit commencer déjà son requiem,dominici dei…s’il est intelligent ainsi que ses conseillers,qu’ils décrètent une transition de 2ans avec un premier Ministre venant de l’UDPS ayant tous les pouvoirs et irrévocables.Ce dernier aura comme missions : d’identifier les Congolais et les expatriés, recencer la population entière,de créer un climat de sécurité policière et économique,stabiliser et d’assainir l’économie et les finances du pays, d’assurer les salaires des citoyens (civils et militaires),d’organiser l’éducation et l’instruction,de libérer les médias,d’imposer le bipartisme et de préparer de vraies élections dans 3 ans; sans oublier de combattre la corruption et de confisquer les biens à toutes les personnes dont les détournements des biens et finances avérées.C’est la seule planche du salut qui lui reste,sinon ,ils seront tous balayés sans pitié! Oiseau de mauvais augure.

    • En effet, Ils feront mieux de manifester leurs ras-le-bol autrement. Le sang coule pour des conneries et non pas pour sauver la patrie (ce qui nous caractérise si bien)
      Je suis révolté devant ces spectacles nauséabonds que nous offrons jour après jours. On est prêt à nous entretuer pour Werra-JB ou Ferre-Fally et personne quand il s’agit de manifester pour les salaires et autres acquis sociaux.
      C’est triste, Mawa de voire mon peuple si inconscient.

  3. BAZOBA, bazoluka bino po to changer makambo na mboka, bino bozokende kokufa po na ba distractions, perte unitile na famille ko kende ko kufa po na buzoba ya pamba….ba condol kaka po na ba familles na biso.

Leave a Reply to Grand Muzombo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here