Divorce consommé entre FCC et AFDC-A : La plateforme de Modeste Bahati reste dans la Majorité mais soutiendra désormais Felix Tshisekedi (Conférence des Présidents)

0

La décision a été annoncé à l’issue de la conférence des présidents des partis et personnalités, élargie aux sénateurs, députés du regroupement de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) réunie aujourd’hui, à Meriba Hôtel, Kinshasa.

La plateforme chére à Bahati Lukwebo a dit prendre acte de sa suspension du Front Commun pour le Congo (FCC). Elle annonce reprendre son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des associations de la société civile ainsi que d’autres regroupements et partis politiques.

Avec sa bagatelle de 145 élus (44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs, 7 vice-gouverneurs), l’AFDC-A demeurera dans la majorité et va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Autre décision annoncée : la suspension de Nene Nkulu de ses fonctions de présidente du groupe parlementaire AFDC et Alliés. Nkulu était à la tête du groupe des cadres et élus de l’ADFC-A qui soutient la candidature d’Alexis Thambwe Mwamba.

A la suite d’une reunion hier des chefs des regroupements politiques, le FCC a annoncé la suspension de Bahati Lukwebo de ce regroupement chapeauté par l’ancien Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Il lui est reproché d’avoir maintenu sa candidature à la présidence du sénat en défiance du choix officiel du FCC qu’est celui d’Alexis Thambwe Mwamba.

AFDC et Alliés est la deuxième force politique du FCC avec au total 127 parlementaires. Une dizaine d’entre eux avaient cependant annoncé soutenir le candidat Alexis Thambwe.

Un article de Voice Of Congo

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 899305732

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here