Dossier Kalev: Christopher Ngoy affirme que l’accusé, Kalev Mutond en cavale, est toujours attendu au tribunal

0

Le Samedi 20 novembre 2021, le Tribunal de Grande Instance/Gombe s’était déclaré incompétent à juger Kalev Mutondo, ancien Administrateur Général de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR).

Selon plusieurs témoins, la majorité des plaignants avaient brillé par leurs absences tout au long de ce procés.

Et pourtant ? Un des plaignant dans cette affaire, en l’occurence Christopher Ngoy, président de la Société civile de la RDC, ne croit pas que ce dossier est clos par la justice.

Interrogé par Top Congo FM, le Président de la Société Civile de la RDC annonce que l’ancien Administrateur Général de l’ANR, toujours en cavale, est attendu au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Matete.

Cet activiste des droits de l’homme victime de la barbarie du regime Kabila ne compte pas lâcher cette affaire.

Il rassure que sa plainte pas retirée au niveau du Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe.

“Nous n’avons pas retiré la plainte”, lance-t-il d’emblée sur TOP CONGO FM.

Il a aussi précisé que c’est plutôt pour les autres procédures initiées par le groupe de Muyambo qu’il y a eu des décisions de justice.

“Mais en ce qui concerne Christopher Ngoy Mutamba, le dossier reste ouvert, il est pendant. Il faudrait que Monsieur Kalev se présente et comparaisse”, insiste-t-il.

Christopher Ngoy affirme détenir des preuves de son enlevement le 21 janvier 2015 par Kalev Mutond et des brimades qu’il aurait subi dans les installations de la Direction générale de l’ANR (à Kinshasa/Gombe).

A l’analyse de l’absenteisme injustifié des plaignants au cours du procés, les Avocats de M. Kalev avaient évoqué la thèse d’un ‘’désistement’’.

D’où, pour le respect des lois en matière de procédure, ils avaient sollicité le classement sans suite de tous ces dossiers, y compris de toutes les affaires autour des perquisitions et autres incursions illégales dans les résidences de l’intéressé.

Enfin, ils avaient aussi dénonçé un acharnement tout en constatant que toutes les plaintes engagées contre leur client sont vides.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here