Effet Burkina Faso : Les Opposants Africains réunis à Paris contre les révisions des constitutions

2

La révolte burkinabè sonne le glas de l’épidémie de révision constitutionnelle proclame en substance la déclaration de Paris signée par ces opposants. La réunion est une initiative de Mathias Dzon, le président du parti ARD, du Congo-Brazzaville. Il estime que les événements de Ouagadougou ont entraîné un électrochoc : « On ne peut pas dire que les Burkinabè se sont jetés spontanément dans les rues de Ouagadougou pour changer de président. Un travail se faisait, que nous ignorions, souligne Mathias Dzon. Nous avons besoin de regrouper davantage et d’informer davantage nos partenaires à l’extérieur pour qu’ils comprennent ce qui se passe chez nous, et pourquoi pas pour nous soutenir dans notre lutte pour libérer nos pays, et que la démocratie puisse s’installer durablement. ».. Suivez



2 COMMENTS

  1. Bravo, aux vrais combattants du Congo – Brazzaville. Si c’etait les autres – la que nous connaissons tous, on aurait entendu des injures, des mensonges, des fausses accusations, des intimidations ou encore, on aurait vu des scenes d’aggresion physique. Est ce que bato ba simbani naba nzoto?

  2. Ndeko grand Muzombo. J’ ai tjrs lu avec attention tes interventions dont certaines sont rationnelles. Malheureusement certaines des tes réactions me pousse à me demender si vous êtes vraiment RDCiens ou encore si vs aimez la RDC? Personnellement je pense que tout homme est libre de faire son choix, voire en ce qui concerne la politique. Je ressens bcp d’emotions et sentiments dans vos réactions. Je pense qu’ aucun congolais n’ en tire profit, vous non plus.

    La situation politique de la RDC n’ étant différent du conflit Israelo-palestien, Chrétiens-musulmans, Vita- Imana, je pense personnellement qu’ il n’ est pas important que les congolais s’ entre tuent pour défendre un pouvoir incapable de proteger son peuple. Par contre nous sommes sensés d’ être conscients de ce qui se passe dans notre Pays, puis réflichir afin de trover des pistes des solutions.

    Les personnes souvent visées par vos interventions, à mon avis, ne sont pas bêtes. Il suffit de se poser des questions de savoir, pourquoi et comment ce peuple s’ est revolté, on compredrait …..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here