Election du gouverneur au Sankuru : Interdit d’acces au bureau de vote, Lambert Mende crie à l’acharnement

0
1,149 views

Le candidat gouverneur Lambert Mende et quelques députés provinciaux ont été interdits d’accès au siège du secrétariat exécutif de la Ceni à Lusambo (Sankuru), qui faisait office de bureau de vote pour l’élection du gouverneur dans cette province.

Selon les concernés la police affirme avoir agi sur ordre du Président de la République.

“Quand ils sont arrivés devant le bureau de la CENI. Ils ont été empêché d’accéder dans la salle par le commandant de la Police ici qui prétend avoir reçu des injonctions du président de la République. Je n’ai jamais connu un président de la République qui donne des ordres à un commandant de la police provinciale sans passer par sa hiérarchie », a délaré Lambert Mende, cité par nos confrère d’ACTUALITE.CD

“J’avais un rival qui est en conflit avec la constitution et les lois de la République du fait de sa nationalité étrangère. Et la cour d’appel a recalé sa candidature pour cette raison-là. Est-ce que je dois m’en excuser ? Je ne comprends pas. C’est insensé. Cela n’a rien à voir avec le droit, rien à voir avec l’Etat de droit. Ca c’est les sentiments des gens. On ne gère pas un Etat avec les sentiments, mais avec les lois.” A ajouter l’ancien porte parole du gouvernement qui crie à l’acharnement “Je ne suis pas un citoyen différent des autres », a t-il laché.

Hier Le président Tshisekedi avait ordonné le report du scrutin dans cette province en attendant une entente” a déclaré Basile Olongo.

Une entente sur le conflit qui oppose le Conseil d’Etat d’un coté à la Ceni et le Conseil suprême de la Magistrature de l’autre autour de la candidature unique de Lambert Mende, ancien porte parole du gouvernement.

Le Conseil d’Etat avait enjoint la CENI de suspendre l’organisation de cette élection jusqu’à l’épuisement du litige qui oppose les candidats Lambert Mende et Stéphane Mukumadi. Une décision que la centrale électorale, soutenue par le Conseil Suprême de la Magistrature avait qualifie d’illégale.

La Ceni avait ainsi maintenu la candidature unique de Lambert Mende et maintenu l’invalidation de Stéphane Mukumadi sur base qu’il est détenteur de la double nationalité.

La Centrale électorale avait toutefois reporté le scrutin pour Samedi dernier. Date à laquelle l’élection n’a pas eu lieu après le refus de la majorité des élus provinciaux d’y prendre part.

Un article de Voice Of Congo

Contactez la rédaction de VOC : 00243 899305732

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here