Election gouverneurs: Cour d’appel de Mbandaka confirme les décisions de la Ceni, Djoli invalidé

0

Jacques Ndjoli

Dans son arrêt rendu mercredi 9 mars au sujet des recours introduits par des candidats à l’élection des gouverneurs de nouvelles provinces issues du démembrement  de l’Equateur, la Cour d’appel de Mbandaka a confirmé les décisions de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Cette dernière avait recalé certains candidats.

Tous les candidats indépendants retenus par la Ceni et dont les candidatures étaient contestées par des partis politiques ont eu gain de cause. Leurs candidatures ont été confirmées.

C’est notamment le cas de José Makila, candidat gouverneur au Sud-Ubangi, dont la liste était contestée par le MLC. Ce parti de l’opposition reprochait à l’ancien gouverneur de l’Equateur d’avoir aligné comme colistier l’un de ses députés provinciaux.

La cour d’appel de Mbandaka a également rejeté certaines requêtes pour invalidation des candidats  indépendants qui auraient été introduites en retard.

Elle a confirmé l’invalidation de la candidature de Jacques Djoli. La Ceni avait écarté la candidature du sénateur MLC au poste de gouverneur de la Tshuapa.

Me Bita, avocat du candidat indépendant Gabriel Bolenge dans la nouvelle province de l’Equateur, regrette que la cour ait entériné toutes les décisions de la Ceni.

« La Cour a pris la décision de la Ceni et l’a coulée sous forme des arrêts. Donc, la cour n’a rien ajouté, la cour a entériné la décision de la Ceni. La justice dont on attendait un certain réconfort moral n’a rien fait. La justice a marché comme si elle était en-dessous de la Ceni », a-t-il regretté.

L’élection des gouverneurs de nouvelles provinces est prévue le 26 mars prochain.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here