Elections après enrôlement: Joseph Kabila ouvre la voie du glissement, estime l’ACAJ

0

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice(ACAJ), Georges Kapiamba, qui réagit à l’annonce du chef de l’Etat selon laquelle les élections ne seront organisées qu’après l’opération d’enrôlement des électeurs, estime que le président Joseph Kabila ouvre d’une manière officielle, la voie au glissement. Il indique que le processus a d’ailleurs été déjà biaisé avec le démarrage de l’enrôlement sans un calendrier.

« Nous sommes profondément inquiet depuis que nous avons suivi ces explications fournies par le chef de l’Etat parce qu’en tant que société civile, nous rappelons d’abord que les opérations d’enrôlement font partis d’un calendrier électoral. La CENI ne doit pas se lancer à faire l’enrôlement sans avoir préalablement présenté et publié un calendrier », dénonce Georges Kapiamba.

Il relève les contradictions dans les différents propos du président de la République. « A la fois, le chef de l’Etat a dit que cela [l’organisation des élections] ne relève pas de la compétence du gouvernement, mais entre-temps, il ajoute que le calendrier ne pourra être publié qu’à l’issue des opérations d’enrôlement qui sont en cours que nous contestons. Là on annonce un glissement  et la CENI a commencé déjà jouer ce jeu-là », fait remarquer le président de l’ACAJ.

Georges Kapiamba recommande  au chef de l’Etat, au gouvernement et  à la CENI de respecter la loi.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here