Elections en RDC: 504 Jours ou déclaration de guerre? L’opposition au Nord Kivu en ordre de bataille 

0


L’annonce du rassemblement de l’opposition au Nord-Kivu a été faite ce vendredi à Goma, en début de soirée. 

Une marche pacifique pour adresser une mise en garde à la Ceni qui est au service de Kabila selon le rassop nord-kivu ce lundi à Goma.

A en croire Jean-baptiste Kasekwa, leader de l’opposition en province, fraîchement remis en liberté, Les opposants préviennent qu’au delà de décembre 2017, la transition en Rdc doit se passer sans le président Kabila, soupçonné de vouloir se maintenir au pouvoir.

 Le rassemblement de l’opposition au Nord-Kivu affirme que la gestion par défi que tente le régime ne pourrait mener qu’au chaos.

Il révèle que le peuple congolais a jusqu’ici depuis 2015 déjoué 27 stratégies du régime pour imposer une présidence à vie de Joseph Kabila.

 <<À compter des années 50, le peuple congolais a déjoué des plans de colons belges, le régime dictatorial de Mobutu plus féroce que celui de Kabila, des rébellions plus structurées comme le RCD et le M23 pour ne citer que ça, >> a expliqué à la presse, Jean-Baptiste Kasekwa pour prévenir que le régime-Kabila n’aura pas été le plus fort pour résister si le peuple se mobilise. 

Pour cet homme politique, le peuple congolais peut paraître passif mais c’est un peuple fort. 

Pour rappel, mercredi passé, le président de la Ceni avait déclaré à des représentants de la société civile de Kinshasa que son institution avait besoin de 504 jours après la fin de l’enrôlement en Rdc pour organiser le 1er vote. 

Un tel calendrier électoral violerait de fait l’accord du 31 décembre 2016 qui prévoit l’élection présidentielle au plus tard en décembre prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here