Éliminatoires CAN 2022 : l’Algérie ne transige pas, qualification en poche

0
Fennecs d’Algerie

Des grandes nations confirment bien leur statut dans ces éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations 2022, à l’image de l’Algérie qui n’a pas attendu longtemps pour valider son ticket de la phase finale de la compétition.

Les Fennecs champions en titre, ont survolé leur groupe, gagnant chacun de leur match jusqu’au nul (2-2) de lundi dernier contre le Zimbabwe, à Harare, qui les a permis justement d’entériner leur présence au pays de Patrick Boma.

Cette équipe d’Algérie est simplement intouchable. Il y a plus de deux ans qu’elle a perdu un match. L’Algérie est désormais une sélection plausible sur laquelle parier avec 1xbet. Elle est en plus, invaincue sur ses 18 dernières rencontres.

L’adversité a souffert dans le groupe H

Vainqueur de la dernière édition de la CAN organisée en Égypte, l’Algérie devait selon toute vraissemblance se qualifier pour le prochain tournoi, mais personne n’avait pas parier sur la manière. Les hommes de Djamel Belmadi, ont survolé sans pitié leur groupe constitué du Zimbabwe, de la Zambie et du Botswana. Avec Riyad Marhez encore et toujours en tête d’affiche, les Fennecs ont régalé durant toute la phase aller des éliminatoires.

Ça commence par une sanglante victoire (5-0) devant la Zambie en Novembre 2019. Puis un succès aux forceps (1-0) face au Botswana à Gaborone. Les coéquipiers de Youcef Belaili sont déjà bien lancés, il ne restait qu’à confirmer contre les Warriors du Zimbabwe. Chose faite. Durant cette trêve internationale, l’Algérie qui affrontait le Zimbabwe en double confrontation, l’a vaincu à Alger (3-1) avant de réaliser le nul (2-2) à Harare, suffisant pour sa qualification en phase finale.

Une équipe étoilée bâtie pour réussir
L’Algérie est à l’heure actuelle, l’une des nations africaines la mieux garnie en terme des talents. Des joueurs algériens émergent dans plusieurs grands clubs du vieux continent. Si l’attaquant de Manchester City, Riyad Marhez demeure la plaque tournante de cette équipe, il est cependant impossible d’oublier Youcef Atal (OGC Nice), Ismaël Bennacer (Milan AC), Mohamed Salim Fares (Lazio de Rome), Saïd Benrham (Westh Ham), Djamel Benlamri (Lyon)… Ce groupe pétri de talent, conduit par un coach plein de métier est normalement difficile à battre.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here