ESU : Un ultimatum de 48 heures lancé par les professeurs de l’UNIKIN à Muhindo Nzangi : le remboursement de son retrait indu d’argent sur l’enveloppe des frais académiques ou 2 journées sans craie…

0

Les profs l’ont fait savoir via une correspondance publiée le vendredi 8 juillet dernier. En tout cas, le comité exécutif de l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) porte un indexe accusateur sur le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi, d’avoir défalqué, au grand dam du personnel de l’UNIKIN, un substantiel pactole de l’enveloppe des frais académiques versé pour la prime locale du personnel.

Le bureau de l’APUKIN affirme, dans la foulée, que le ministre de l’ESU n’a fourni aucune justification pour ce retrait, au moment crucial où “la communauté universitaire s’attendait à percevoir, après 4 mois de durs labeurs, ne serait-ce que la première mensualité de la prime locale”.

Muhindo Nzangi dispose ainsi de 2 jours pour restituer cet argent, autrement, il sera responsable de ”deux journées sans craie” allant du 14 au 15 juillet que menace d’observer l’APUKIN en guise de protestation, si le ministre de l’ESU se montrait sourd à leur revendication.

“Étant donné que ce comportement viole la note circulaire du premier ministre interdisant la perception des quotités au sein des établissements d’enseignement supérieur et contredit la vision du chef de l’État mettant en premier les intérêts de la population (peuple d’abord), nous vous demandons de rembourser cette somme dans 48 heures. A défaut de le faire, l’APUKIN décrétera deux journées sans craies, soit du 14 au 15 juillet 2022”, conclut la correspondance.

Il convient de rappeler que les professeurs de l’Université de Kinshasa venaient de lever une longue période de grève décrétée suite à leur précarité ainsi que et les mauvaises conditions de travail.

Benji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here