Et si le congolais lui-même serait l’auteur de la Balkanisation.

2

Kabila_Degage_001_986796256

Les congolais, un peuple emotionnel!


 Après avoir observé le peuple congolais, j’ai décidé de ne pas traiter ce sujet d’une façon politique mais psychologique, sur un seul point seulement. Pourquoi suis-je arrivée à cette conclusion?

Le peuple congolais est très émotif.

C’est quoi au fait l’émotion?

L’émotion est une réaction de notre organisme qui se manifeste sur le plan physique (sensation) et qui va agir sur notre comportement. Elle va donc déclencher un changement observable dans notre manière d’être en relation avec notre environnement.

Il y a plusieurs types d’émotions, mais on s’accorde pour dire que les émotions de base sont la joie, la peur, la tristesse, la colère, le dégoût et la surprise. D’autres émotions sont dites secondaires ou mixtes comme la honte car elles combinent plusieurs émotions.

Oui,le congolais a raison d’exprimer ses émotions avec tout ce qui se passe en RDC, pas de justice sociale, le cas d’Eugène Diomi, la guerre sans nom à l’est du pays, beaucoup de femmes sont violés etc.. tout congolais a le droit d’exprimer son indignation d’une façon ou d’une autre cependant, l’excès d’émotion risquerait de perdre de vue le but du combat et le regret risque de suivre.

 Ça chauffe,

J’ai été indignée par la réaction du peuple congolais en ce qui concerne ce qui s’est passé le lundi 30 Décembre à Kinshasa, il y a ceux qui célébraient la mort des assaillants non-armés (on dirait que la vie n’a aucune valeur) et ceux qui au départ étaient contents de voir un coup monté au pays, mais après  étaient divisés dans leurs opinions tout simplement parce que le congolais est trop émotionnel. Avant d’examiner l’affaire et bien comprendre, il se mêle dans des spéculations et s’éloignant facilement de la vérité!

 Pourquoi le congolais devrait d’abord apprendre à être rationnel?

Il a intérêt a examiner de près et de loin toutes situations, avant de chercher la popularité sur les réseaux publiques, etc.. il devrait d’abord avoir le soucis d’édifier son compatriote et l’éduquer au lieu de le rouler dans la farine avec toutes sortes d’émotions.

La colère est une émotion qui gouverne ceux qui sont indignés par le gouvernement en place, sans être vigilant et par manque de rationalité, n’importe qui peut prendre le dessus et faire n’importe quoi, mais tellement que le congolais désire le départ du gouvernement en place il risque de faire un mauvais choix, ce qui peut facilement conduire à la balkanisation de la RDC.

On acclame puis on regrette, le congolais devrait comprendre que l’affaire d’Etat est à prendre au serieux, ceci ne se limite pas dans les réseaux, qui d’ailleurs sont virtuels, loin d’être réels.

 Il devrait apprendre à se recueillir..

Une guerre se prépare, peu importe la durée de la préparation..Tout ce qui est fait dans le calme réussit, éduquons-nous si nous voulons voir le changement un RDC.

Je comprends que nous voulons tous une vie équitable chez nous cependant, si nous baignons dans le bain d’émotions et créer la panique parmi nos frères, nous risquons de nous retrouver séparer à jamais et perdre de vue ce que nous avons tant recherché.

Il est donc fondamental de pouvoir tout d’abord percevoir nos émotions, c’est-à-dire en être conscients, le pourquoi de choses mais aussi les nommer, reconnaître celles qui influent sur nos pensées, les comprendre et finalement savoir les maîtriser. Il ne s’agit pas là de les contrôler, le mot de contrôle renvoyant souvent au “besoin d’agir sur”, de diriger mais surtout de les vivre en pleine conscience pour en maîtriser leurs effets.

Par exemple, nous ressentons que nous sommes  en colère, Nous savons tous quelle est l’origine de notre colère, nous savons quel effet cette émotion peut avoir sur nos comportements et SURTOUT le processus de décision, nous savons ce que nous risquons de faire sous l’emprise de la colère et que nous ne voulons  pas. Nous risquons de mal agir, et perdre de vue et l’objectif du combat…Je ne pense pas que les combattants devraient tout simplement viser Kabila mais surtout la libération du peuple et c’est quoi cette libération?

 Les conséquences des émotions qui dirigent le congolais

Il risque d’être lui-même auteur de la balkanisation de la RDC.

Le combat du congolais devrait être d’abord face à lui-même, une fois gagné, il pourra faire face au monde et libérer son pays! Ainsi il sera vainqueur!

Commençons par accepter ce que nous sommes et se libérer d’effets non désirés. Ainsi nous pourrons alors décider librement ce que nous voulons pour notre beau pays sans hésiter.

Écrit par  N.M (avec Congo24.net)

 

2 COMMENTS

  1. La réflexion faite est bonne mais je n’ai pas bien saisi en quoi nous pourrions nous mêmes être les auteurs de la balkanisation de notre cher et beau pays. A moins que les occupants arrivent à nous tromper tous indéfiniment .
    Avec tous mes vœux

  2. Et si le congolais lui-même serait l’auteur de la Balkanisation !

    Celle-ci reste une hypothse qui fait battre son plein en ce moment de reflection.

    Il me semble que, nous, Congolais de la RDC s’attaquons plus a la personne du President Joseph Kabila tout en oublliant que l’ennemie numero 1 du peuple Congolais n’est pas cette haute personnage citee-ci haut mais plutos c’est l’homme congolais lui-meme.
    Just un exemple: FARDC qui se batft du pouvoir de force avec BANA MURA en tuant des civils…de qui s’agit-ils ici?…Des Congolais.
    Tueries et Traccaseries des militaires vis a vis des civils ..c’est aussi Congolais contre Congolais,
    Un Congolais qui veux s’investir dans son pays aura pour obstacle son compatriote congolais pour lui tenir echec …. c’est encore Congolais contre Congolais.
    Ceux au pouvoir ne visualisent que leur entourage, Mieux vaux un Pakistaner ou un Etranger que son Prochain Compatriote Congolais,
    DE POLICITCIEN CONGOLAIS AYANT DOUBLE ET TRIPLES FACES agisant toujours contre le social du peuple,le poussant au CHOMAGE, PAUVRETE EXTREME etc…Its’ always Congolese against his fellow brotherhood Congolese.
    Maintenant dis-moi, ma Soeur en quoi somme nous UNIE, nous congolais ? en dancant seulement les dances de JB Mpiana? ou de Werason qui nous fait UNIE ou quoi?? et dis-moi en quoi la Balcanization est-elle mauvaise quand nous meme Congolais restons l’ennemie numero 1 de nos con-frere Compatriote Congolais?

Leave a Reply to Jean Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here