Expulsions des Congolais RDC: le maire de Brazzaville déplore les dérapages et s’excuse

5

10151884_305154989638088_1670134131943136158_n

Le maire de Brazzaville, Hugues Ngouélondélé, a reconnu « des dérapages » qui ont émaillé les expulsions des ressortissants de la RDC de sa ville et présenté des excuses aux habitants de Kinshasa. C’était au sortir d’une rencontre, lundi 28 avril à Kinshasa avec son homologue André Kimbuta. Les maires de deux villes les plus proches du monde ont discuté de ces expulsions.

 

La police de Brazzaville mène depuis plus de deux semaines une opération, officiellement, pour expulser les immigrés clandestins. Plusieurs milliers de ressortissants de la RDC ont été refoulés dans le cadre de cette opération dénommée « Mbata mukolo » (gifle de l’aîné, en français). Plusieurs témoignages font état des maltraitances dont sont victimes les ressortissants de la RDC refoulés de Brazzaville. Certaines sources ont même évoqué des cas des personnes mortes dans les cachots de Brazzaville où elles attendaient d’être renvoyées à Kinshasa.

Le maire de Brazzaville a déclaré que 17 policiers reconnus coupables de maltraitance sur les refoulés ont été arrêtés. « Ils doivent répondre de leurs actes devant la justice », a affirmé Hugues Ngouélondélé.

« Il n’était pas correct de ramener nos frères à la frontière dans des conditions qui ne sont pas prévues par la loi ou les textes. Je profite aussi pour dire à tous nos frères refoulés de Brazzaville dans des conditions difficiles que le maire de Brazzaville, et au nom des tous les habitants de Brazzaville, compatit avec eux et dit solennellement que les choses ne se referont plus comme cela », a-t-il fait savoir.

Pour le maire de Brazzaville, l’heure est maintenant à l’apaisement. Il a plaidé pour que lui et son homologue de Kinshasa prennent le devant pour garantir la paix entre les Kinois et les Brazzavillois.

Pour sa part, le gouverneur de Kinshasa a regretté l’expulsion de près 40 000 ressortissants de la RDC.

Sans les citer, André Kimbuta a affirmé avoir pris certaines résolutions avec son homologue pour stopper ces expulsions.

« Nous avons décidé de certaines résolutions que nous allons présenter à nos gouvernements respectifs pour que cette situation s’arrête. Nous approchons à plus ou moins 40 000 expulsés. Si on peut s’arrêter à 40 000 expulsés, s’il vous plaît », a-t-il imploré.

André Kimbuta a rappelé qu’il y a trois ans la même opération s’était déroulée.

« Nous avions obtenu de nos gouvernements respectifs de nous accorder l’autorisation de résoudre la situation à notre niveau et l’hémorragie a été arrêtée », a-t-il affirmé, évoquant une convention tripartite entre les deux Congo et l’Angola. Cet accord prévoit que les pays ont le droit d’expulser ceux qui troublent l’ordre public et qui ne sont pas en règle. « Mais ça doit se faire après avoir informé préalablement le gouvernement [dont les ressortissants sont concernés] et dans le respect des personnes », a expliqué le gouverneur de Kinshasa.

Source : Radio Okapi

5 COMMENTS

  1. Qu’il s’en aille au diable et se faire enculer , qu’il presente ses excuses à kanambe pour leur complicité au meutre des KONGOLAIS .maintenant on sait tout sur nos voisins ,qu’ils chassent tous les Kongolais de leur parc national , l’histoire restera et l’avenir appartient à Dieu . les choses changeront et nous leur demanderons de compte sans pitié. est-il en mesuré de redonner la vie à ces KONGOLAIS tués parcequ’ils sont des “serpents?????? peut-il donner sourire à toutes nos soeurs violées parcequ’elles sont des serpents???? ……qu’il laisse cette plaie se terminer sans incident , Nous lescombattants , nous allons prendre le toreau par les cornes et , demain dejà, nous seront devant tous les ambassades de ce parc pour leur montrer notre colère et soki moko asali buzoba, bakozwa lumbe lumbe et la suite continuera ; nous ferons le travail à la place de ces criminels au pouvoir à kinshasa….tous les politiciens de ce parc seront recherchés à tout moment de leur arrivée dans la diaspora pour les abus commis sur LE PEUPLE KONGOLAIS DONT ILS IGNORENT L’HISTOIRE ET SE COMPORTER COMME LES RWANDAIS. INGETA INGETA INGETA

    • Dans la langue de Moliere et de Voltaire, on appelle ce que vous venez d’ecrire: les menaces en air. Oui, cela s’appelle aussi, s’en aller en eau de boudin. Oui, vous – etes entrain de faire du theatre, continuez a precher dans le desert comme d’habitude. Vous savez ce qui etait arrive aux “cons – battufis”, lorsqu’ils avaient commis la maladresse de se rendre a l’ambassade du Rwanda en Belgique? let wait and see as it is just a matter of time!

  2. bient dit le mabe il ya que la diaspora congolaise qui peut defendre le congo 243ingeta. yango yo tata ya muzombo heu o lembaka te makombo ya congo etali yo na nini soki oza makassi bimissa vraie identiter na yo o finga ba combattant na ba video ndenge moko ozo koma awa mais tu te cache pouquoi soki oza mobali ya tembe bima omona ndenge ba kossala yo

  3. Calmes toi ndeko BINA,ce “Grand Muzombo” est connu. Et kotuna ye même pas soki makambu ya Congo etali ye na nini,parce que c’est un congolais. Il sait ce qu’il fait et il est payé pona yango. Il défend son chef KANAMBE. Ignores ce monsieur s’il te plait. Leur règne suit le cycle de vie des civilisations. Ils ont atteint l’apogée,et le déclin c’est pour bientôt.

Leave a Reply to BINA Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here