Fatshi aux USA : Il existe une difference entre visite d’Etat et visite de travail (Erick Bukula)

0

En visite aux USA, le président Felix Tshisekedi n’a pas dans son agenda une rencontre avec son homologue Donald Trump. Il n’a pas non plus été acceuilli avec pompe, c’est à dire tapis rouge et honneurs militaires. Ce qui a suscité une polémique sur la toile et dans les salons politiques en RDC.

Fatshi boudé par Donald Trump comme le suggèrent certains. Pas du tout selon les clarifications de l’analyste et acteur politique Erick Bukula dans son memo publié ce matin.

Le memo de Erick Bukula

Il existe une difference entre visite d’Etat et visite de travail.

Critiquer le pouvoir en place ne peut être à l’avantage d’une démocratie que si ces critiques sont objectives, rationnelles et non basées sur la haine ou le tribalisme.

Ce qui ne semble pas être le cas dans la twitosphère et la toile en RDC.

Tenez par exemple la polémique sur la visite du président aux USA. Certains se moquent du fait que Fatshi ne rencontrera pas Trump, d’autre vont même jusqu’à souligner qu’il y a pas tapis rouge ou honneurs militaires.

Nos twittos semblent tous devenus des experts en toutes matières mais nombreux sont restés ignorants du fait qu’il y a une difference entre visite de travail et visite d’Etat.

Voici un rappel pour les vrais experts qui ont peut être oublié et une leçon pour les pseudo experts qui l’ignoraient simplement.

Il y existe une hiérarchie protocolaire dans la visite des dirigeants étrangers dans un pays hôte. La voici :

1) Visite d’Etat
2) Visite officielle
3) Visite de travail
4) Visite privée

La visite d’Etat n’est effectuée que par le chef d’Etat du pays visiteur. Elle se reconnait notamment par le symbolique. C’est ici que vous trouvez tapis rouge, passage en revue des troupes, la maison blanche (USA) ou la tour Effeil (France) aux couleurs du pays du dirigeant visiteur.

Dans une visite d’Etat généralement le visiteur prononce un discours devant les institutions du pays hôte, Congrès (USA), Parlement (France). Il y a aussi dîner entre chefs d’États, visites de lieux historiques hautement symboliques….

En revanche, le symbolique n’est pas forcement au rendez vous dans une visite officielle et encore moins dans une visite de travail. Et cela, même pour les hauts dirigeants des puissants pays comme USA et France.

Ainsi, par exemple : Trump en visite officielle en France en juillet 2017 n’avait pas fait de discours devant le Parlement. Pendant la visite officielle du saoudien Ben Salmane l’Elysée n’etait pas orné des couleurs de l’Arabie soudite.

Certes une viste de travail peut être effectuée par un simple ministre mais en cas de forte priorité et importance, le Chef de l’Etat peut se deplacer en personne. Et dans ce cas, une rencontre avec son homologue du pays hôte n’est pas forcement à l’ordre du jour.

Cela dit, un petit coup d’oeil sur le compte Twitter officiel de la Présidence de la RDC et vous remarquerez que la viste de Fatshi aux USA est une VISITE DE TRAVAIL. Et à Washington, Fatshi travaille en effet. C’est ainsi qu’il a rencontré le Sécretaire à l’énergie (dossier Inga III), le Sécretaire d’Etat (Diplomatie et sécurité à l’Est de la RDC). Il rencontrera des investisseurs privés et même la diaspora congolaise…la liste est longue.

Pour finir, voici un conseil gratuit : Je connais ceci non pas parceque je suis expert en diplomatie ou en rélations internationales. Je ne le suis pas. Je suis simple expert en communication politique. Mais je connais tout ceci simplement parceque j’ai eu la volonté et amabilité de faire des recherches avant de debattre sur la toile.

Donc, chers “experts des réseaux sociaux”, avant de critiquer ou debattre, mettez la haine, le tribalisme et la mauvaise foi de coté. Faites des recherches puis lancez vos critiques objectives. De cette façon seulement que vous pourrez rendre service à notre Grand Congo. Aimons nous vivant svp…

Sans rancunes

Erick Bukula

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here