Fausse alerte : La chanteuse Tshala Mwana n’a pas été remise en liberté

0

Contrairement à ce qu’annonçaient il y a quelques heures plusieurs media, y compris VOC, la reine du Mutuashi n’a finalement pas été relaxée. Indiquent plusieurs sources sur place.

Tshala Mwana passera sa premier nuit en detention et devra être présentée devant un juge demain mardi 17 Novembre.

Tshala Muana avait été interpéllée par des élements de l’Agence Nationale des renseignements (ANR) ce même lundi matin.

Si les raisons de son intepellation n’ont toujours pas été officiellement communiquées, signalons qu’elle intervient alors qu’une de ses chansons, intitulée “Ingratitude”, fait l’objet d’une forte polémique sur la toile notamment.

Dans la chanson, la reine du Mutuashi denonce notamment l’ingratitude d’une personne envers son maitre qui lui a offert la victoire alors qu’elle n’a pas remporté la competition.

Dans l’opinion publique nombreux deduisent que la chanteuse s’attaque à l’actuel Chef de l’Etat Felix Tshisekedi qu’elle accuserait d’ingratitude envers son prédecesseur Joseph Kabila.

Plusieurs chaines de TV et radio affirment avoir reçu, de la commission de censure, l’interdiction de diffuser la dite chanson.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here