Football : 25 ans plus tard, Liverpool honore ses héros tombés à Hillsborough.

0

 

Hillsborough Incident

Le lundi 15 avril a marqué le 25ème anniversaire de l’incident du stade d’Hillsborough à Sheffield, au Nord de l’Angleterre qui avait coûté la vie à 96 supporters du club de la FA (la fédération anglaise de football) Liverpool en 1989.

766 autres liverpuldiens étaient blessés suite à la bousculade qui s’était déclenchée dans la tribune ouest du stade d’Hillsborough 6 minutes seulement du début du match de demi-finale de la Coupe d’Angleterre entre Liverpool et Nottingham Forest.

A une époque où les violences instiguées au cours des matchs par les hooligans (voyous) étaient pourtant choses fréquentes, les images du déroulement de ce drame sont restées graver pour toujours dans la mémoire des milliers de spectateurs et téléspectateurs qui avaient assistés à cet événement qui pourrait passer pour une scène d’un thriller produit à Hollywood.

« Je me souviens surtout de ces images incompréhensibles de gens qui essayaient de s’échapper de cette tribune… On avait pourtant l’habittude de voir des hooligans se battre dans les stades mais là, c’était au-delà. Notre cerveau ne peut pas comprendre ce qui se passe, il faut du temps. » avait relâché un commentateur présent au stade au moment de l’incident.

25 ans plus tard, personne ne comprend toujours et moins encore les familles des victimes mortes par asphyxie ou par pression contre les grillages ou encore pour avoir été piétinées par la foule trop entassée dans la tribune ouest d’Hillsborough.

Que s’est-il passé au juste? Comment se fait-il qu’une foule si grand ait accedé à une tribune à moindre capacité et dont les billets étaient tous vendus? Pourquoi aucun responsable du stade ne s’était rendu compte à temps que cette tribune sans sièges devenait surpeuplée? A qui revient la responsabilité de cette tragédie?

Si certaines de ces questions ont pu être répondues, la dernière et sûrement la plus importante n’a toujours pas trouvé une réponse conclusive ou satisfaisante.

Les agents de l’ordre ont accusé les supporters de Liverpool d’avoir voulu gagner accès au stade par force mais n’ont jamais produits des preuves tangible pour soutenir leurs déclarations.

Déclarations démenties par le rapport de la commission indépendante nommée par l’ancien premier ministre Britannique Gordon Brown en 2012. Ce rapport a en effet établi que la police avait tenté d’imputer la responsabilité aux supporters des “Reds” en censurant certains témoignages et en fournissant des fausses informations à la presse.

Certaines langues plus sévères ont même accusé les forces de l’ordre d’avoir voulu punir Liverpool pour son penchement vers la gauche à une époque où le parti conservateur de Margarette Thatcher contrôlait l’exécutif du royaume.

Toutefois, à toute chose malheur est bon dit-on, cette tragédie a suscité l’amélioration des conditions dans les stades et les règles du sport en Angleterre et le reste du monde. Plus de 76 recommandations ont été adoptées en Grande Bretagne pour éviter la répétition d’une telle tragédie.

Sur une note moins tragique, Liverpool a honoré ses héros avec une victoire de 3 buts à 2 contre Manchester City le dimanche 13 avril dernier. Se positionnant ainsi premier dans le championnat anglais.

Erick Bukula

Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here