Football : Le difficile choix de Scolari après le déclassement de Neymar.

0

Neymar 2Neymar

 

La joie des supporters brésiliens suite à la victoire de leur équipe nationale face à la Colombie le vendredi dernier n’avait été qu’éphémère; quelques minutes seulement après la fin du match, le docteur de l’équipe, Rodrigo Lasma, annonçait que l’attaquant Neymar s’était fracturé une vertèbre et bien que pas sérieuse, la fracture prendrait 3 à 4 semaines pour guérir.

Quelques dizaines de minutes plus tôt, à la 88ème minute de la rencontre de quart de finale opposant le Brésil à la Colombie, Neymar, l’attaquant star du Brésil et de cette coupe du monde en général, s’écroulait au sol après que le défenseur colombien Juan Camilo Zúñiga lui ait infligé un coup de genou violent au bas de la colonne vertébral.

C’est donc la fin de cette coupe du monde pour Neymar, mais comme l’a si bien indiqué la star de 22 ans, “ils ont emporté mon rêve de jouer en coupe du monde mais le rêve de devenir champion du monde n’est pas fini…il reste deux match et je suis sûre que mes coéquipier feront tout pour lever le trophée”.

Le sélectionneur de la Seleção, Luiz Felipe Scolari, devra donc trouver un joueur ou des joueurs pour prendre la rélève de la lourde tâche qui était celle de Neymar.

Peu de joueurs de la sélection brésilienne ont la capacité de changer le jeux en un clin d’oeil ou encore de poser une menace à l’équipe adverse comme le pouvait Neymar. Ce qui laisse à Scolari très peu d’options.

 

Une analyse de la rédaction de The Voice of Congo donne une idée des options qu’a l’entraineur brésilien :

Scolari

Scolari peut bien placé Fernandinho en avant de Paulinho and Luiz Gustavo (sa suspension est fini) ou encore faire jouer Jo et Fred à la pointe, ces deux combinaisons donneraient à l’attaque brésilienne une force de frappe qui ferait oublié l’absence de Neymar.

Alternativement, Scolari pourrait choisir entre les milieux offensifs Anício Bernard ou le sociétaire de Chelsea Willian Borges da Silva.

Cela dit, la morale des coéquipiers de Neymar sera d’une importance énorme face à ce qui est bien leur plus grand défi depuis le début de cette coupe du monde : l’Allemagne.

Sur ce point, le milieu de terrain Oscar ne s’inquiète pas, il dit : “Ils(allemands) savent que notre équipe n’est pas seulement Neymar, (ils savent) que nous jouons bien collectivement comme une équipe…ils savent aussi repecter le Brésil”.

Et le capitaine Thiago Silva, qui ne jouera pas la demi pour avoir accumulé 2 cartons jaunes, renchérit “C’est pendant des moments comme ceux-ci que l’équipe montre sa force.”

Le Brésil fera face à la dangereuse sélection Allemande le mardi 8 juillet prochain à Belo Horizonte dans un match qui sera un repeat de la final de 2002 en Corée du Sud qu’avait remporté le Brésil.

Erick Bukula

@VoiceOfCongo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here