Football : Mukuna : Le FC Renaissance du Congo apporte la renaissance du football congolais par l’abandon de la pratique fétichiste

1

Mukuna

Après une naissance très painible, il semble que les problèmes ne font en fait que commencer pour le plus jeune Club sportif de la capitale de la RDC. Le plus élémentaire des problèmes auxquels s’est déjà buté le CS Imana, transfuge du légendaire club kinois DCMP, est celui relatif à son nom!.

C’est pour cette raison notamment que le président de ce club, l’évêque Pascal Mukuna avait tenu une importante conférence de presse le jeudi 24 juillet dernier dans un hôtel de la commune de Bandalungwa, Kinshasa.

Cette conférence avait été marquée par l’annonce de la nouvelle dénomination du club. Désormais on ne parlera plus de CS Imana mais plutôt de FC Renaissance du Congo, en mémoire du Révérend Père Raphaël de la Kethulle fondateur du Club Imana.

Selon l’évêque Mukuna, ce nouveau club emmène avec elle la “renaissance du football congolais par l’abandon de la pratique fétichiste” et cette nouvelle appellation marque le “renouveau dans la gestion du club qui doit être caractérisé par la transparence”.

L’évêque Mukuna a prit soin de signaler les raison de ce changement de nom pour le club. En effet, explique l’Evêque, après que la scission au sein du DCMP soit consommée, Le gouverneur avait posé le problème de dénomination, l’adoption des noms figurant dans les statuts du DCMP comme Matiti Mabe ou CS Imana avait été prohibée.

Le CS Imana avait alors opté pour l’appellation “Immaculés de la nation”, mais ce nom avait aussi rencontré la désapprobation du numero un de la ville de Kinshasa. Et suite à l’engagement de l’équipe de participer au championnat local de l’Epfkin, le club a été contraint d’adopter un autre nom.

Pour rappel, depuis quelques années maintenant, le DCMP se trouvait secoue par des dissensions internes à tout les niveaux y comprit dans son administration. Des dissensions centrées sur des appels à la reforme du club et sa transformation en une société á responsabilité limitée.

Après plusieurs tentatives à une conciliation qui n’ont pas abouti, y compris celle entreprise par le gouvernera de la ville province de Kinshasa, est né le nouveau club.

Le FC Renaissance aura son siège sur l’avenue des Huileries, commune de Lingwala, Kinshasa.

Erick Bukula

@VoiceOfCongo

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here