Football : Un « Mort » de l’incident du match Mazembe vs V Club sort vivant de la morgue!

0

Emma

Le bilan du drame survenu le dimanche 11 mai dernier du stade Tata Raphael, a dû être revu, non pas à la hausse mais plutôt à la baisse!!! Ce n’est plus 15 morts mais plutôt 14 après la réalisation que l’une des victimes avait été prématurément déclarée morte.

Le “revenant” est Emmanuel Ndoko, un garçon de 13 ans qui avait pris part à la rencontre opposant V Club et TP Mazembe. Après la tragédie déclenchée par des tirs des gaz lacrymogènes par les agents de l’ordre, Emmanuel avait été emporté, comme l’un des morts, à la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire.

Le jour suivant, vers 1h du matin, quand le jeune homme s’est réveillé de ce qui se révèle maintenant n’avoir été qu’un bref coma, il se mis à crier et les infirmières de garde vinrent à sa rescousse.

Une grande soeur d’Emmanuel a raconté au quotidien Forum des As que pendant ce temps, leur père, qui après des enquêtes, avait découvert la location du gamin, leur avait annoncé qu’il était mort. Un deuil avait même été décrété à leur domicile.

Bien que vivant, Emmanuel n’est pas toutefois sorti de l’incident sain et sauf; il s’est fracturé le bras gauche après qu’il se soit fait piétiner par la foule qui cherchait refuge contre l’assaut des policiers.

Pour rappel, le dimanche dernier, une bousculade déclenchée dans les gradins du stade Tata Raphaël avait fait plusieurs morts et une vingtaine de bléssés. Des tirs de bombes lacrymogènes par des policiers qui répliquaient à des jets de pierre des supporters de Vclub, étaient à la base de ce mouvement de masse.

L’arbitre avait, par conséquent, mis une fin prématurée à la rencontre mais le résultat d’un but à zero en faveur du TP Mazembe avait était validé.

Erick Bukula

Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here