France – RDC : Raphaël Mobutu reste introuvable, une semaine après sa chute dans la Garonne

1

1238715_783272975016060_2398212511074116563_n

 

Plus d’une semaine après avoir sauté dans la Garonne, la nuit du 15 au 16 avril, Raphaël Mobutu, un des enfants de l’ancien président de la RDC (ex-Zaïre) est toujours introuvable.

À en croire la famille du disparu, la police a écarté l’hypothèse de la noyade, mais les recherches se poursuivent.

“Nous continuons à croire que notre frère a pu sortir de l’eau”, confie à Jeune Afrique, jeudi 24 avril, Yadongo Yemo Mobutu, fille de l’ancien président du Zaïre (aujourd’hui RDC, Joseph Désiré Mobutu Sese Seko (1965 – 1997). Dans la nuit du 15 au 16 avril, “entre 23 heures et 1 heure du matin”, Raphaël Mobutu Ngbonga, 35 ans, a sauté dans la Garonne, après avoir été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Quelques instants plus tôt, sa voiture avait percuté un platane, à quelques mètres du pont des Catalans, à Toulouse.

Qu’est-ce qui s’est réellement passé après l’accident ? Selon la famille du disparu, le jeune homme, probablement sous le choc, est resté calme dans sa voiture jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers. Ces derniers l’ont rapidement installé dans l’ambulance, après l’avoir maîtrisé à deux reprises à cause de ses moments d’agitation vraisemblablement dus au traumatisme. Mais Raphaël a finalement réussi à quitter l’ambulance pour se diriger vers le parapet du pont.

Raphaël Mobutu amnésique ?

Alertés, les policiers ont débarqué pour tenter de le rattraper. “Ils marchaient à son rythme”, raconte Yadongo Yemo Mobutu. Histoire de ne pas l’effrayer et entraîner sa chute. Mais, Raphaël, du haut de ses 1 mètres 91, a quand même sauté dans la Garonne. Très vite, un hélicoptère est intervenu pour le retrouver. Sans succès. “Ils ont cherché pendant deux heures, et les trois jours suivants, les hommes-grenouilles ont sondé le fleuve mais ils n’ont rien trouvé”, explique la sœur de la victime qui continue à “garder espoir”. Aujourd’hui, “la police a écarté l’hypothèse de la noyade”, affirme-t-elle, confiante. “Amnésique, Raphaël doit être quelque part mais il ne sait plus qui il est et où il habite”, avance-t-elle.

En attendant que la mairie de Toulouse décide de la reprise des recherches, la famille a pris le relais. Des affiches sont collées un peu partout dans la ville, surtout dans les endroits où le disparu, amateur du basket, avait l’habitude de se rendre.
Né dans une famille de six enfants dont deux issus d’un précédent mariage de “Maman 41” – sa mère et épouse du président Mobutu avant l’union de ce dernier avec Bobi Ladawa -, Raphaël est père de trois enfants. Il était intérimaire dans la préparation de commandes de produits pharmaceutiques à Toulouse.

Source : Jeune Afrique

1 COMMENT

  1. nazo compatir na bino te pona pasi tozo mona lelo epa ba rwandais bino batu bo prepara yango bino pe bomonaka pasi oyo tozalaka komona na maboko ya tata na bino naseki nzoka bino pe bolelaka.
    soki na moni ye azobima na mayi nga nakodindisa ye bien.

Leave a Reply to wewa Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here