Funérailles de Tabu Ley : Etienne Tshisekedi sème la panique au Palais du peuple

3

tshis tabu

De passage au Palais du peuple, Etienne Tshisekedi a semé la panique parmi les acteurs politiques de la Majorité présents sur les lieux. Aussi curieux que cela puisse paraître, plusieurs ont préféré vider les lieux, plutôt que de serrer la main de celui qui se considère comme « président élu ». Seul Modeste Bahati l’a salué.

Auparavant, les mêmes acteurs politiques ont rendu un hommage mérité au chanteur Pascal Tabu Ley. Tour à tour, Evariste Boshab, Vital Kamerhe et Etienne Tshisekedi pour ne citer que ces trois ont signé le registre de condoléances et se sont inclinés devant la dépouille de l’illustre artiste musicien exposée au Palais du peuple.

Les ministres Bahati, Banza Mukalayi, Geneviève Inagosi… Kimbembe Mazunga, les acteurs de l’opposition Gabriel Mokia, Bomanza, … étaient également présents. Transformé en un lieu des retrouvailles, les funérailles de Tabu Ley a permis de mettre Majorité et Opposition ensemble. Une vraie cohésion nationale, même si, comme le veut la tradition bantu, lorsqu’un aîné arrive sur le lieu de deuil, que les cadets lui rendent le respect dû à son âge !

Il convient de noter que le passage du président de l’UDPS a été fort remarqué dans la mesure où le sphinx de Limete fait depuis un temps de rares apparitions publiques. Enfermé dans son antre de Limete, ses sorties publiques attirent des foules. Le passage aux funérailles de Tabu Ley n’ont pas fait exception. La foule le suivait dans tous ses mouvements. C’est lorsqu’il a quitté le Palais du peuple que les combattants l’ont raccompagné jusqu’à sa résidence de Limete, d’un pas lent et scandant des slogans en son honneur.

Tabu Ley est décédé à 73 ans à Bruxelles après une longue et riche carrière de plus de 50 ans, avec un répertoire de plus de 2 000 tubes à succès. Député national, vice-gouverneur, député provincial et ministre provincial en charge de la Culture. C’est à 17h17 du samedi 7 décembre que le régulier de Brussels Airlines a ramené la dépouille de l’illustre disparu à Kinshasa. Il sera inhumé demain lundi 9 décembre à la nécropole « Entre ciel et terre ».

Source : Le Potentiel

De passage au Palais du peuple, Etienne Tshisekedi a semé la panique parmi les acteurs politiques de la Majorité présents sur les lieux. Aussi curieux que cela puisse paraître, plusieurs ont préféré vider les lieux, plutôt que de serrer la main de celui qui se considère comme « président élu ». Seul Modeste Bahati l’a salué.

Auparavant, les mêmes acteurs politiques ont rendu un hommage mérité au chanteur Pascal Tabu Ley. Tour à tour, Evariste Boshab, Vital Kamerhe et Etienne Tshisekedi pour ne citer que ces trois ont signé le registre de condoléances et se sont inclinés devant la dépouille de l’illustre artiste musicien exposée au Palais du peuple.

Les ministres Bahati, Banza Mukalayi, Geneviève Inagosi… Kimbembe Mazunga, les acteurs de l’opposition Gabriel Mokia, Bomanza, … étaient également présents. Transformé en un lieu des retrouvailles, les funérailles de Tabu Ley a permis de mettre Majorité et Opposition ensemble. Une vraie cohésion nationale, même si, comme le veut la tradition bantu, lorsqu’un aîné arrive sur le lieu de deuil, que les cadets lui rendent le respect dû à son âge !

Il convient de noter que le passage du président de l’UDPS a été fort remarqué dans la mesure où le sphinx de Limete fait depuis un temps de rares apparitions publiques. Enfermé dans son antre de Limete, ses sorties publiques attirent des foules. Le passage aux funérailles de Tabu Ley n’ont pas fait exception. La foule le suivait dans tous ses mouvements. C’est lorsqu’il a quitté le Palais du peuple que les combattants l’ont raccompagné jusqu’à sa résidence de Limete, d’un pas lent et scandant des slogans en son honneur.

Tabu Ley est décédé à 73 ans à Bruxelles après une longue et riche carrière de plus de 50 ans, avec un répertoire de plus de 2 000 tubes à succès. Député national, vice-gouverneur, député provincial et ministre provincial en charge de la Culture. C’est à 17h17 du samedi 7 décembre que le régulier de Brussels Airlines a ramené la dépouille de l’illustre disparu à Kinshasa. Il sera inhumé demain lundi 9 décembre à la nécropole « Entre ciel et terre ».

Read more at http://congosynthese.com/actu.aspx?Id=2986#AOmshZqhDqXQpMyp.99

3 COMMENTS

  1. VIEUX TSHISEKEDI AZO LUKA VISIBILITE POLITIQUE PE A FULAMA NA OCCASION YA MATANGA YA SEIGNEUR TABU LEY. BATU KUTU BA KIPER YE TE. KIIIIIEEEEEEEKIIIIIIEEEEEE! ATIE ATA COTISATION TE!

    • YO TALA FACE LOKOLA FARATA !!! ZELA MOKOLO ZOBA YA PRESIDENT NA BINO OYO AWUTA SAO TOME, AVANDA NA NDJILI, ABETA GUITARE SOKI NA LIPUA LIPUA SOKI ZEMBE ZEMBE TO ORCHESTRE NINI NA KIN !!! JOUR AKO DAYE OKENDE KOTIA COTISATION YA 50 KWANZA MBENDRE NIAMA !!!

      • chikino! kofinga eza mandoki ya ba faibles mais na seki mingi na commentaire na yo. malgre na lingaka te koyoka mutu afinga na bisika ya ko convaincre batu na ba idée nayo. nayebi que o repondre Grand Muzombo mutu ya polemique. mais repondre ye na ba idée ya bien po prochainement aya lisusu na bikomama ezanga tina te. merci

Leave a Reply to cam5 Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here