Goma : 6 morts et quelques blessés suite à une explosion dans un bistrot au Camp Katindo

0

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu Constant Ndima est arrivé sur le lieu du drame tôt le matin de ce vendredi 8 avril où l’explosion s’est produite la veille au soir. «Il s’agit d’un engin explosif improvisé». Le gouvernorat revoie le bilan à la hausse, passant ainsi de 6 à 8 morts et de 3 à 11 blessés graves.
Par ailleurs, l’endroit a été mis sous scellé, en attendant la descente de la police scientifique pour déterminer le type d’engin dont il est question. Mais à première vue, il ne s’agit pas d’une grenade ou d’une bombe.
L’autorité militaire provinciale a présenté ensuite ses condoléances les plus sincères aux familles touchées par le drame. Parmi les victimes de cette explosion, on compte
un officier des FARDC, le Lieutenant Colonel Charles Ngatanya dit Viva et son épouse Irène Balolage Nadine.
Le gouverneur militaire du Nord-Kivu a clôturé son propos en invitant la population au calme, étant donné la situation à laquelle la province est confrontée, à savoir l’insécurité consécutive à l’activisme des djihadistes; qu’elle ne cède pas à ce jeu. Il a par ailleurs précisé que les enquêtes sont en cours pour déterminer exactement la cause évidente de cette explosion, pour que la population sache quel comportement adopté devant les engins explosifs improvisés.

Catherine Batende/Goma

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here