GOMA PLEURE SES MORTS, LES AUTORITES SUPPORTENT LES DEGATS HUMAINS

0

1236600_10202467414593520_1553859815_n
Le Gouvernement provincial déplore les cas des bombardements survenus sur la ville de Goma et s’engage à prendre en charge les blessés.
Très tôt matin de ce vendredi 23 aout 2013, le Vice-Gouverneur a effectué une descente sur les sites bombardés dans les quartiers populaires de Goma. Occasion pour lui d’avoir les témoignages des populations environnantes mais aussi des survivants. II a visité l’Hôpital où sont internés les blessés.

2 morts et 10 blessés victimes des 5 obus en provenance du Rwanda des bombardements barbares des éléments du M23 et leur allié le Rwanda.
C’était hier jeudi 22 Aout 2013 vers 17 heures que les canons ses sont orientés vers la ville. Bilan, un enfant déplacé de guerre tué et 10 blessés graves internés à l’hôpital Heal Africa, sans compter plusieurs dégâts matériels : Quatre résidences familiales, Une église et une école anglicane où logeaient les déplacés au quartier Murara.

« Le constat est que les tirs sont venus de l’Est à l’ouest de la ville et qui dit l’Est dit le Rwanda » a précisé Feller LUTAICHIRWA avant d’ajouter que les enquêtes sont menées pour cette cause.
Au cours d’un point de presse ce vendredi, le Gouverneur intérimaire du Nord Kivu a lancé un message de compassion à toutes les familles éprouvées par les bombardements. Ces victimes seront pris en charge par le Gouvernement provincial a rassuré l’autorité provinciale.
II appelle la population à ne pas céder à la manipulation et à la panique et éviter les vengeances. Celles-ci doivent demeurer soudées et cohérentes a conclu Feller LUTAICHIRWA.

Célestin SIBIOMANA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here