Goma : Un colonel du M23 menace la famille d’un journaliste

0


En RDC, le journaliste Magloire Paluku de la radio Kivu 1, qui diffuse à l’est, est sujet des menaces de la part d’un officier du groupe rebelle Mouvement du 23 Mars.

Dans un échange téléphonique publié par nos confrère de Politico.cd, le Colonel Sego Nkunda Mihigo ménace de s’enprendre à la radio du journaliste mais aussi à sa famille biologique. “Tu as l’habitude de te réfugier dans les bases de la mission de l’ONU en RDC. Heureusement que tu t’es toujours sauvé seul en laissant derrière toi ta famille. Je t’appellerai et te dirai que je suis en contrôle de ta demeure” menace l’officier qui s’avère être le frère de Laurent Kunda, un chef de guerre de la region.

Le peché commis par le journaliste Paluku est d’avoir diffusé une information sur la defaite du M23 aux mains de l’armée regulière dans le territoire de Rutshuru. Ce qui, pour le colonel Nkunda, fait montre de l’impartialité de la part du journaliste.

“La guerre que nous menons ou nos revendications n’ont rien à avoir avec les civils. Elles sont orientées vers le gouvernement Kabila. Laisse-nous faire notre travail. Tu ne maîtrises rien de la situation sur le terrain cher Magloire.” S’insurge l’officier du M23.

Le goupe rebelle a tenté la semaine dernière un retour sur le sol congolais. L’incursion a été aussitôt repoussée par l’armée regulière. Au moins 16 rebelles ont été tués dans les affrontements. Les rebelles ont été forcés de se replier dans l’Ouganda voisin où les autorités affirment avoir arrêtés une quarantaine d’entre eux.

Il semble cependant que les rebelles n’ont pas encore dit leur dernier mot. Le colonel Sego Nkunda a aussi juré à Magloire que ses troupes reprendront le contrôle de toutes les zones perdues avant la fin du mois. Il promet d’avancer même jusqu’à la ville de Goma, d’où diffuse la Radio Kivu 1 de Magloire.

Un article de Voice of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here