Haut Katanga : Les jours de Bakata Katanga sont comptés, le Gouvernement tient à éradiquer ce phénomène

0

À l’issue de la réunion du conseil provincial de sécurité qu’il a présidée, mardi au cercle Kamalenge de la cité de Kipushi, située à 30km de la ville de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, le gouvernement congolais se dit déterminer à mettre fin au phénomène « Bakata Katanga ».

C’est le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge qui l’a dit à la presse à l’issue de cette réunion du Conseil provincial de sécurité où il a fait également l’état des lieux général de la province du Haut-Katanga.

Cet état des lieux a porté notamment sur les stratégies à mettre en œuvre pour lutter contre la criminalité et le banditisme urbain.

À cette occasion, le Premier Ministre appelé les miliciens réfractaires et autres inciviques à rejoindre le camp de la patrie, pour se consacrer au développement de leur province et de la nation congolaise.

Le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge, a animé cette réunion aux côté des membres locaux de ce conseil avec, à leur tête, le gouverneur du Haut- Katanga, Jacques Kyabula Katwe.

Par ailleurs, sur le chemin de retour, le cortège du Premier ministre qu’accompagnait le gouverneur du Haut-Katanga s’est arrêté momentanément au niveau de la stèle memoriale érigée sur la route de Kipushi, en mémoire de deux notables du Grand Katanga, en l’occurrence Stéphane Lukonde Kyenge, son père biologique et Benoît Kiony Kya Mukende, lâchement assassinés à cet endroit en 2001, indique l’ACP.

Il faut noter que cette réunion s’est tenue en marge du séjour à Lubumbashi du Premier Ministre dans le cadre d’une mission se rapportant au lancement des activités de l’entreprise minière Kipushi corporation (KICO) à la cité de Kipushi, chef lieu du territoire du même nom,

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here