Hommages à Marie Misamu : Nathalie Makoma pleure le départ d’une icône, le frère Luc Kongolo regrette la perte d’un monument du Gospel

0

Par Erick Bukula

Marie Misamu

Les hommages viennent de tout bord quelques heures après le décès de la sœur Marie Misamu samedi dans la soirée. En tournée à Johannesburg, le musicien de gospel Luc Kongolo a, lors d’une prestation à l’église ACK ce dimanche dans la matinée, rendu hommage à celle qu’il a qualifié de monument de la musique chrétienne congolaise et africaine en général.

Dans son message d’hommage, écrit en lingala et traduit en français par Universfm.org, Nathalie Makoma, une amie de la défunte, a exprimé ses regrets en ces termes : « la tristesse m’envahit. Je manque des mots. Je suis sous le choc et je deviens muette. Marie Misamu tu étais une icône du gospel. Tu étais mon amie et tu aimais tout le monde. Tu aimais ta musique. Tu respirais le gospel et tu l’avais dans le sang. Aujourd’hui, tu es partie pourquoi?

IMG_1004

Le musicien Franck Mulaja quant à lui loue les qualités artistiques et surtout la gentillesse de Marie Musamu, chanteuse de la musique chrétienne «Elle a consacré toute sa jeunesse à l’œuvre du Seigneur», indique le musicien.

«Avec une voie de charme, une voie très excellente… Je garde d’elle une artiste au vrai sens du mot […] Une artiste qui aimait beaucoup son travail», témoigne Franck Mulaja.

Marie Misamu 1

À l’age de 41 ans, Marie Misamu a rendu l’âme samedi dernier à l’hôpital Sino de Ndjili après y avoir été acheminée d’urgence de suite d’une crise subite d’asthme. Selon Eric Mvula, un cousin de la chanteuse joint au téléphone par Radio Okapi, la Sr Marie Misamu se trouvait à une retraite de prière quand elle a ressenti des « malaises ». Conduite à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise à N’djili, elle a rendu l’âme le même jour vers 19 heures.

Quelques heures après que Voice of Congo ait relayé cette info, la fille de la chanteuse, Ruth Misamu a sur son compte facebook(Ruth Mary-anne Misamu) contredit, affirmant plutôt que sa mère ne souffrait que de quelques complications de santé, créant ainsi une confusion sur la toile. Cependant, nos sources sur place ont reconfirmé la mort de la star congolaise tout en révélant que des membres de la famille de la défunte avaient délibérément caché la nouvelle de la mort de la chanteuse à sa fille pour la “protéger”.

C’est à partir de 11 ans que Marie Misamu commence véritablement à ressentir le désir de se mettre à la musique. Bien qu’encore jeune, sa douce et mélodieuse voix séduit déjà son entourage qu’elle gratifie de temps en temps de magnifiques interprétations. Elle développe ensuite le style du gospel aux cotés de l’évangéliste Debaba avec la sortie de son premier album Dieu reconnait tout qui connait un succès éblouissant. Elle devient célèbre grâce à sa manière particulière de danser et aux chansons: -Eh!Yawhe -Salela ngai bikamua et bien d’autres.

Un article de Voice of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here