Huit mois pour construire sept passerelles sur le Boulevard Lumumba

2

blv Lumumba

Les Kinois seront désormais épargnés de traverser régulièrement le Boulevard Lumumba en parcourant, à leurs risques et périls, les vingt mètres de largeur de la chaussée. Sept passerelles seront construites en huit mois tout le long des 20 kilomètres de cette importante artère de la capitale, annonce Mohamed ISIK, le gérant de l’entreprise turque Zénith, chargée d’exécuter les travaux.

 

Mobilisés pour assister au démarrage des travaux, trois ministres du Gouvernement Matata sont descendus à la 7ème Rue Limete hier mercredi 15 octobre, aux côtés de Charles Médard Ilunga, le Directeur général de l’Agence Congolaise des Grands Travaux (ACGT). Fridolin Kasweshi (Amenagement du Territoire, Urbanisme, Habitat, Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction), Justin Kalumba (Transports et Voies de communication) et Félix Kabange Numbi (Santé publique) ont tenu à s’assurer de l’effectivité des travaux.

 

Sur place, ils ont eu l’occasion de découvrir les différentes maquettes des passerelles modernes qui vont être érigées le long du Boulevard Lumumba. Ces passerelles métalliques donneront l’occasion aux passants de traverser cette artère fréquentée par voie aérienne. Il est même prévu des espaces pour « les personnes à mobilité réduite », communément appelées personnes avec handicap.

 

50 TECHNICIENS TURCS ET 300 AGENTS CONGOLAIS MOBILISES

Aux dires de Mohamed ISIK, le superviseur de l’entreprise Zénith en RDC, tous les travaux de construction vont commencer simultanément sur les sept sites prévus. Ces passerelles seront construites notamment au niveau de la 1ère Rue, de la 7ème Rue, de la 12ème Rue, de Debonhomme, du marché de la Liberté, de Masina Pascal et et de Kingasani ya suka.

 

Pour conduire ces travaux à bon port et les réaliser dans le délai, Mohamed ISIK assure que 50 techniciens qualifiés de Zénith viendront de Turquie et travailleront en étroite collaboration avec 300 agents congolais qui seront recrutés sur place. Ces ingénieurs qualifiés feront bénéficier leurs collaborateurs congolais de leur riche expérience acquise en Turquie.

 

REDUCTION D’ACCIDENTS ET DE STRESS

Heureux de cette initiative, le ministre Kabange Numbi a poussé un ouf de soulagement en espérant que l’érection de ces passerelles permettra de réduire les nombreux cas d’accidents enregistrés sur le Boulevard Lumumba.

 

Il a estimé, en outre, que ces précautions pourront réduire le cas de stress au niveau des conducteurs qui redoutent quotidiennement de percuter les piétons. Réduction aussi de stress au niveau de piétons qui paniquent régulièrement face à l’afflux et à la vitesse des véhicules sur cette artère.

 

SATISFACTION GENERALE

Justin Kalumba, pour sa part, a jugé l’occasion propice pour prendre des mesures conséquentes en vue de secourir les usagers de la route en cas d’éventuels accidents. Fridolin Kasweshi, quant à lui, s’est réjoui de voir que la RDC s’engage lentement mais sûrement sur la voie de la modernité conformément au vœu du Président de la République.

 

Fierté également pour Charles Médard Ilunga, le responsable de l’ACGT, qui a mobilisé son personnel pour planifier ce projet sur le plan technique et suivre l’exécution des travaux au quotidien.

Un article de Forum des As

2 COMMENTS

  1. MAIS LE GOUVERNEMENT DE MOBUTU ET ALLIEES MVUEMBA MASHAKADO ONT FAIT
    32 ANS SANS CONSTRUIRE MEME 10 M DE PASSERELLE SUR NOS ROUTES. IL FAUT EN
    FELICITER CEUX QUI PRENNENT DE TELS INNITIATIVES.

  2. pour la sécurité de tout le monde, sur tout croisement non protégé: mettre un rond point avec passage piétons avantage diminuer la vitesse et accident.
    mettre de limitation de vitesses en l’ordre décroissant càd 50 30 et 10(roulez à pas) mettre de dos d’ânes ou ralentisseurs
    mettre des feux tricolors et feux pour piétons mettre de panneaux signalitiques
    voilà ma contribution

Leave a Reply to salva Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here